Magazine Société

Des ailes à votre rêve...

Publié le 27 avril 2010 par Hermes
Des ailes à votre rêve...
Ce matin, dans l'avion pour Madrid, nulle trace du nuage de cendre: Où diable est-il donc passé? Ainsi fonctionne l'info, on radote, on efface, on oublie.
A Madrid donc, un air de canicule dans cette ville grouillante de vie, de terrasses et de bars. Son architecture monumentale et sans grâce mais sa simplicité souriante tellement plus prenante que ces vieilles cités trop fardées, Prague ou Venise, ou ces capitales si arrogantes que sont Rome ou Paris.

Allumant l'ordinateur je prends les infos sur Le Monde.fr: Un titre: "La note de la Grèce s'écroule" et au-dessus, cette publicité:

"Donnez des ailes à votre rêve et découvrez Voyage d'Hermès."

Qu'on se rassure, je ne fais aucune publicité: Hermes n'a pas d'accent grave, c'est du super luxe. Et je ne veux pas de Madame Woertz chez moi.

Dans cet article du Monde, j'apprends que la bourse plonge. Dans "le furoncle islandais", rédigé le samedi 18 avril je disais:

"Le temps passe et le nuage se charge de cendre. La bourse ne s’effondre pas ce qui prouve la sottise de nos économistes mais la suppuration l'atteindra. Car, même si le nuage devait aujourd’hui se dissoudre, les conséquences seront perceptibles dans les semaines qui viennent en termes de retombées économiques. Entre autres. On n’en parle pas. Pas encore."
Conclusion: Plutôt que d'entrer dans votre banque, confiez-moi vos économies.
A propos d'argent et de l'info qui s'efface... Vous souvenez-vous du Grand Emprunt National? Tiens, on n'en parle plus. Par contre on va prêter à la Grèce. Donc si je comprends bien on va emprunter pour prêter... Oh là! Ça craint: on n'appelle pas cela de la cavalerie?
Autre chose: To twitt or not to twitt? Qu'irais-je donc faire sur twitter, muselé par 140 misérables caractères! Autant demander à une voyante d'écrire en braille!
Sur ce, adios, la ville m'appelle!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hermes 157 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine