Magazine Finances

De l'électricité dans l'air à Strasbourg

Publié le 27 avril 2010 par Alsagora @alsagora
De l'électricité dans l'air à StrasbourgTOYOTA, EDF et la Communauté Urbaine de Strasbourg lançaient aujourd'hui une démonstration en grandeur réelle de Véhicules Hybrides Rechargeables (VHR).  en présence de Takeshi UCHIYAMADA, Vice-Président Exécutif de Toyota Motor Corporation (TMC), de Henry PROGLIO, Président Directeur Général d'EDF et de Roland RIES Maire de Strasbourg.
Ce projet va permettre d'expérimenter une centaine de véhicule Hybrides Rechargeables (VHR) confiés à des partenaires publics et privés de Strasbourg et de sa région, ainsi qu'un réseau d'infrastructure de charges dédiées.
De l'électricité dans l'air à StrasbourgPour cette démonstration 150 points de charge vont être mis en place :
  • au domicile des utilisateurs et dans les parkings privatifs des entreprises partenaires,
  • dans des parking publics concédés et sur la voie publique.
ET L'UTILISATEUR ?
Pour que ce projet réussisse il est nécessaire d'être au plus proche de ce que les consommateurs concernés vivent au quotidien pour leurs expériences de recharge, pour l'utilisation de la voiture, et comment ils vont vouloir finalement optimiser ce projet.
Ce qui est intéressant au niveau sociologique  c'est  la mise en  oeuvre d'un nouveau rapport à l'auto mobilité, c'est cette possibilité d'évolution des comportements, pour vers une auto mobilité durable.
De l'électricité dans l'air à Strasbourg
RAPPEL DES GRANDES LIGNES DU PROJET (*) : Cette démonstration qui bénéficie du soutien de la Ville et de la Communauté Urbaine de Strasbourg, permettra de vérifier en conditions réelles la pertinence d’une nouvelle solution de mobilité individuelle. Son objectif est de pouvoir enregistrer les économies réelles des utilisateurs sur leurs trajets quotidiens, tout au long de l’année.
 A partir d’avril 2010 et durant 3 ans, une centaine de véhicules hybrides rechargeables (VHR) seront associés à différentes solutions opérationnelles d’infrastructure de charge, conçues pour faciliter la recharge électrique et la facturation de l’électricité.
Strasbourg a toujours été une ville innovante en matière de transport. Dans un environnement institutionnel et économique dynamique, les équipes municipales et communautaires mènent depuis longtemps une réflexion active autour de la mobilité durable.
De l'électricité dans l'air à StrasbourgLa collaboration de la Ville et de la Communauté Urbaine avec l’ensemble des partenaires apportera toutes les garanties nécessaires au bon déroulement de l’opération.
Electricité de Strasbourg, filiale d’EDF, apportera une contribution opérationnelle de toute première importance au projet.
  • Ce projet de démonstration à l’échelle d’une agglomération permettra de tirer de nombreux enseignements : pour le constructeur Toyota, de valider la faisabilité technico-économique de la solution VHR avant d’engager à moyen terme sa commercialisation auprès du grand-public,
  • pour l’énergéticien EDF, de tester différentes solutions opérationnelles de charge et de choisir l’infrastructure la plus pertinente en termes de sécurité et de coût,
  • pour les collectivités territoriales, d’étudier de nouvelles pratiques de déplacement des citoyens dans un schéma multi-modal, combinant harmonieusement transport public et mobilité individuelle,
  • pour l’Etat, de définir les conditions de succès de la mobilité électrique en adaptant les réglementations futures,
  • pour les experts et la communauté scientifique, d’enrichir leur réflexion pour une mobilité durable, 
COMMENT RECHARGER ? De l'électricité dans l'air à StrasbourgLes utilisateurs pourront recharger la batterie de leur Véhicule Hybride Rechargeable (VHR) à l’aide du point de charge situé dans le parking de leur entreprise ou bien à leur domicile. En déplacement, une trentaine de points de charge sera à leur disposition sur la voirie et dans les parkings publics de l’agglomération strasbourgeoise.En étroite collaboration avec la Ville et la Communauté Urbaine de Strasbourg, ces points de charge sont installés aux points névralgiques de la ville. Ils sont visibles et aisément accessibles par tous. Le maillage est conçu pour couvrir l’ensemble des déplacements des utilisateurs.Le coût d’une recharge complète est d’environ 0,40 €* (*   Sur la base d’un tarif bleu option base en vigueur au 31 mars 2010),
UN CHOIX DE MOBILITE DURABLE :
De l'électricité dans l'air à StrasbourgLa Ville et la Communauté urbaine de Strasbourg, engagées depuis longtemps en faveur de la mobilité durable, entendent encourager le développement de véhicules moins polluants. Les deux collectivités, fortes de leurs 475.000 habitants, ont ainsi souhaité être associées au projet d’expérimentation à grande échelle de nouveaux véhicules hybrides rechargeables (VHR), mis au point par le constructeur automobile japonais Toyota, en partenariat avec Electricité de France (EDF), l’opérateur historique d’électricité en France, concepteur de l’infrastructure de charge adaptée. Le projet, appuyé par les ministères français de l’écologie, de l’industrie et de la recherche, est soutenu par le Fonds Démonstrateur de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). De multiples acteurs, publics et privés, présents dans la région strasbourgeoise, y sont associés.
« Choisie par Toyota et EDF pour accueillir cette expérimentation sans précédent, Strasbourg confirme sa position de pionnière sur le terrain d’une mobilité durable, respectueuse de l’environnement », souligne Roland RIES, le Maire de Strasbourg.
« Les initiatives, entamées il y a plus de 20 ans en faveur de la mobilité durable, se voient ainsi reconnues à l’échelle internationale. L’apparition de ces véhicules hybrides rechargeables nouvelle génération dans notre paysage urbain ouvre un nouveau chapitre dans notre politique des transports et prolonge avec pertinence les autres démarches innovantes mises en œuvre auparavant dans la capitale européenne, telles que l’implantation du tram en 1994, la piétonisation du centre-ville, le développement de l’autopartage et la promotion du vélo ; autant de moyens qui contribuent à la réduction des gaz à effet de serre et à l’amélioration du cadre de vie des habitants de l’agglomération», se félicite également Roland Ries, avant de conclure :
« Une telle technologie n’a jusqu’à présent jamais été testée en situation réelle, à une échelle aussi vaste et sur une durée aussi longue. Cette expérimentation, menée pour la première fois en Europe, engage Strasbourg dans le long terme ».
 Strasbourg ne se contente pas d’ouvrir son territoire au déploiement de cette centaine de véhicules nouvelle génération.
De l'électricité dans l'air à StrasbourgLa Ville et la Communauté urbaine réunies sont chacune amenées à jouer une part essentielle, aux côtés d’EDF, dans l’installation d’un réseau d’infrastructures de charge adapté, qui permettra aux utilisateurs de ce nouveau modèle hybride rechargeable de se ravitailler en électricité à leur domicile, sur les lieux des entreprises partenaires mais aussi sur l’espace public, dans les parkings publics ou sur la voirie du centre-ville.
La Ville et la Communauté urbaine de Strasbourg s’engagent à différents niveaux dans ce projet phare, moyennant un investissement ferme de plus de 200.000 € :
  • Au même titre que plusieurs établissements privés et publics de son agglomération, Strasbourg fait office d’utilisateur-testeur de ces prototypes en prenant en location 5 Prius hybrides rechargeables ;
  • Strasbourg contribue à l’installation de bornes de recharge dans neuf parkings de son agglomération ;
  • Strasbourg aménage sur la voirie des stations équipées en infrastructures de charge adaptées et dédiées tout spécialement à la recharge des véhicules électriques et hybrides rechargeables ;
  • Strasbourg apporte une contribution financière à la structure d’autopartage, Auto’trement, pour la location de plusieurs véhicules expérimentaux. Pour la collectivité, cette société se pose comme un partenaire important : non seulement, tous les Strasbourgeois abonnés au service pourront utiliser ces nouveaux VHR, mais les utilisateurs-testeurs auront des profils très différents.
De l'électricité dans l'air à StrasbourgLe développement de véhicules hybrides est désormais devenu un défi européen, appréhendé autant comme un vecteur de développement économique et technologique que comme un moyen de protéger davantage l’environnement. La présidence espagnole actuelle du conseil des ministres européens en a d’ailleurs fait l’une de ses priorités, demandant à la Commission de Bruxelles d’élaborer une stratégie commune en faveur du véhicule électrique et de la standardisation des recharges.
Strasbourg, capitale européenne, n’a pas hésité à prendre des risques en adoptant le parti d’initier une dynamique en faveur de l’utilisation de ces véhicules hybrides et électriques.
La Ville a ainsi souhaité s’intégrer dans une démarche de mutualisation des efforts aux côtés d’un constructeur et d’un distributeur d’électricité ; un comportement qui la rapproche du modèle européen. A terme, elle espère voir cette expérimentation unique générer un effet d’entraînement et d’autres initiatives tout aussi novatrices s’inscrire dans son prolongement.
« Cette expérimentation a débuté pour nous il y a un an et demi déjà », relève le Maire de Strasbourg. Loin de ne reposer que sur les caractéristiques technologiques des véhicules ou des bornes de recharge, la dimension innovante du projet est perceptible à chaque étape, tant au niveau juridique et réglementaire que sur le plan du financement ou de l’exploitation de l’offre. « Il est grand temps que les collectivités locales se saisissent de ce dossier dès aujourd’hui, à l’heure même où le marché des véhicules hybrides et électriques est sur le point d’éclore », poursuit Roland Ries, avant d’inviter les autres agglomérations françaises à venir partager leurs expériences avec la capitale alsacienne.
De l'électricité dans l'air à StrasbourgMOBILITES INNOVANTES ET MULTIMODALES :
Abordant la question des expérimentations d’une manière plus large, le Président de la Communauté urbaine de Strasbourg, Jacques BIGOT, insiste sur le fait que « les mobilités innovantes et multimodales sont l’un des 4 grands axes thématiques de la stratégie économique de la collectivité pour 2020. La Communauté urbaine entend, par ce biais, accompagner le dynamisme des acteurs économiques de son territoire et consolider son rayonnement international. Des projets tels que celui des véhicules hybrides rechargeables contribueront à faire de Strasbourg un véritable ‘laboratoire européen’ des nouvelles technologies et le lieu d’élection de sociétés innovantes, notamment actives dans le champ de la mobilité »
(*) Source : Communiqué de Presse du 27 avril 2010
De l'électricité dans l'air à Strasbourg
EN SAVOIR PLUS :
 Ademe :
http://www.ademe.fr
 Toyota Motor Europe : http://www.toyota.eu

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alsagora 3649 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines