Magazine Poésie

Enfantillages

Par Deathpoe

D’un point de vue gigantesque
Nous sommes allés éclater les bulles de napalm
Que Dieu lançait en s’amusant;
L’air figé de la décomposition naturelle
Peut-être faut-il jouer
Nos compensations
Et nos premières paroles
A la roulette russe.
Nous avons couché aux ordres en 16:9
Notre âme sur un disque dur
(Prête au formatage des nés-morts)
Nous étions prêts à entendre le jour
Qui se renouvelle
L’interrupteur de négociations:
«Excusez-moi
Mais vous n’êtes pas sur la liste:
Je suis fantôme et le présent de trop.»
Enfants de demain
Aucun invitation au voyage
La terre a ses minerais qui manquent
Voie d’extinction pour tous
A coup de feu
La pêche à la dynamite:
C’est que nous avons été
Un seul jour, trop voraces.
Pour certains
Le gagne-pain est grillé
Pas assez de chaleur pour comprendre
Battre l’homme et l’estime
D’une pièce de charbon:
On n’a rien construit de mieux
Que des tours de verre
Pour chanter
La vie est une gloire;
La jeunesse du haut de l’escalator
Hoquette sans descendre.
Alors j’ai ouvert la boîte de Pandore
Et en ai avalé son contenu
Sans rien savoir
Qu’est-ce que cela aurait changé?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Deathpoe 179 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines