Magazine F1/moto

La FIA voudrait une meilleure intégration des femmes

Publié le 28 avril 2010 par Jg56

Une femme en F1 depuis 1950 : Lella Lombardi. C'est en effet la seule femme à avoir pris part à un Grand Prix de Formule 1, en... 1975 ! Elle avait alors inscrit un demi-point dans les rues de Montjuic, à Barcelone (Espagne). A présent, la Fédération Internationale de l'Automobile souhaite ouvrir ses portes à la gente féminine, et dans tous les domaines.

Le seul nom féminin actuel est celui de Danica Patrick, qui court en IndyCar aux Etats-Unis, qui revient sans cesse dans les rumeurs à propos d'un transfert de l'américaine en Formule 1, sans pour autant qu'elle ne manifeste un désir particulier de la rejoindre.

C'est donc pour cela que le corps gouvernant de la F1 a mis sur pied une commission dirigée par l'ancienne pilote française de rallye, Michèle Mouton, visant à améliorer l'intégration des femmes dans les sports mécaniques. « Les membres de la FIA à travers le monde sont des hommes et des femmes. Chacun a un rôle identique à jouer dans le sport. » explique le président de la FIA, Jean Todt. « Comme de nombreuses fédérations internationales, nous soutiendrons, promulguerons et aiderons à faire avancer la participation des femmes dans le sport automobile pour leur assurer des opportunités égales à tous les niveaux. »
« Les femmes ont déjà leur place dans le sport automobile, elles l'ont prouvé. » précise Michèle Mouton. « Mais pendant de nombreuses années, les gens m'ont demandé pourquoi personne n'avait suivi mes pas.

J'espère en tout cas vraiment que cette commission pourra aider à répondre à cette question et que nous pourrons attirer des femmes dans tous les domaines de notre sport. »

La FIA veut une touche féminine


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jg56 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines