Magazine Insolite

Les termites et le biocarburant !

Publié le 02 décembre 2007 par Chantal Doumont

Les termites pourraient convertir le bois en biocarburant ! 

Dangereuses lorsqu'elles dévorent nos maisons, les termites "forment un groupe d'organismes extrêmement performant pour la transformation du bois" affirment des scientifiques dans une étude publiée cette semaine par la revue britannique Nature. 

Selon une équipe de chercheurs qui a analysé le système microbien très complexe de ces xylophages, les bactéries qui permettent aux termites de digérer la cellulose peuvent jouer un rôle important en tant qu'agents biochimiques de la transformation du bois en biocarburant.

"L'intestion des termites est minuscule mais fonctionne comme un bioréacteur d'une efficacité étonnante", selon Andreas Brune, de l'institut Max Planck pour la microbiologie terrestre à Marburg, en Allemagne.

Les travaux sur le métagénome des termites Nasutitermes, à savoir l'analyse génétique des cellules microbiennes présentes dans leur intestin, a permis de constater la présence de nombreuses bactéries responsables de l'hydrolyse de la cellulose et de la xylane, deux polymères qui peuvent être utilisés pour fabriquer des biocarburants. 

"Le milieu microbien de l'intestin des termites peut théoriquement transformer une feuille de papier A4 en deux litres d'hydrogène", ajoute M. Brune, qui précise que "la biodversité et la biochimie encore largement inexplorée de l'intestin des termites est une source prometteuse de nouvelles capacités catalytiques".

L'étude publiée dans Nature est "la première analyse globale d'un système microbien spécialisé dans la transformation de la lignocellulose végétale", affirment ses auteurs, dont Falk Warneke du Joint Genome Institute américain.

Les centaines d'espèces de microbes présentes dans l'intestin des termites se répartissent en deux catégories, précise M. Brune, auteur d'un commentaire de l'article également publié dans Nature: les premières sont des fibrobactéries cousines éloignées de celles présentes dans l'intestin des ruminants et notamment des vaches.

Les secondes transforment le dioxyde de carbone en acétate de cellulose, une fibre couramment utilisée dans l'industrie pour la fabrication d'adhésifs, de films photographiques ou encore de poignées de tournevis.

Avec AFP


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chantal Doumont 719 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine