Magazine Juridique

Les syndics de copropriété toujours dans le viseur du gouvernement

Publié le 29 avril 2010 par Jackd

Je pensais que la situation allait se détendre sur le front des syndics de copropriété et de leurs prestations après la publication de l’arrêté du 19 mars 2010.

Dans son édition du 26 avril dernier, le site Internet du quotidien économique « La Tribune » révèle qu’il n’en est rien et que ces professionnels restent dans le viseur des pouvoirs publics.

J’apprends que les services de Michelle Alliot-Marie ont engagé une réflexion pour voir de quelles manières améliorer le fonctionnement des syndics.

Tout ceci pourrait se justifier par le fait qu’ils touchent au quotidien de bon nombre d’entre nous, qu’il y a, dans notre pays, environ huit millions de copropriétés et qu’à l’occasion d’une interview, Hervé Novelli avait évoqué sa saisine de la commission des clauses abusives à propos de leurs contrats.

Du ministère de la Justice, rien n’a filtré ni sur le contenu ni sur un calendrier de mise en œuvre de ces mesures de correction, tout juste un tout petit coin du voile est levé avec une possibilité de validation, par des commissaires aux comptes, des comptes annuels des copropriétés gérées par les syndics.

Une manière pour les commissaires aux comptes de récupérer une partie des mandats perdus dans les sociétés par actions simplifiées avec les dispositions de la loi de modernisation de l’économie ?

Si cette piste devait être retenue, ce qui est certain, c’est qu’elle entrainera inévitablement une augmentation du coût des prestations des administrateurs de biens dont se passeraient, sauf adoption de seuils, les très petites copropriétés.

Vous pouvez également lire :


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jackd 161 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine