Magazine

Pas capable de payer mes dettes d’impôt fédéral !

Publié le 27 août 2009 par Gintonhic @GinTonHic

   Il y en a certainement qui se rappelle de la chanson : « Pas capable de tirer ma vache ». Bien, moi, je ne suis pas capable de payer mes dettes !

   Ah ! mais… pas parce que je n’ai pas d’argent, mais parce qu’on ne peut pas me parler !

   Ça, c’est fort !

   Aujourd’hui, j’ai pris la journée pour régler la pile de papier sur mon bureau que je n’ai pas eu le temps de regarder depuis janvier dernier.

   J’étais trop prise à m’occuper de la succession de mon père, des impôts de la famille, de ma mère Alzheimer en attente de placement dans un hôpital qui ne s’en occupait pas.

   Bref, mes vacances servent toujours à régler les comptes. Et principalement ceux des impôts.

   J’avais plusieurs avis de payer les impôts de ma mère et de feu mon père. J’en avais payés, mais j’ai perdu le compte.

   Alors, en très, très, très bonne citoyenne — ou ben en tarte — j’ai appelé le centre du recouvrement du fédéral.

   Non, mais ! Ils veulent-y qu’on les paye ou pas. La fameuse réponse vocale interactive a finissait pu ! Le gars parlait, parlait, parlait de toutes sortes d’affaires pis pas moyen de parler à quelqu’un !

   Je ne vous dirai pas combien de fois j’ai pensé : « qu’y mange d’la…. d’la soupe !, puis raccrocher.

   Finalement, quand j’ai eu le gars ou bout de la ligne, je lui ai demandé d’enregistrer mon appel, citron !

   ” C’est tellement compliqué rejoindre quelqu’un, coup donc on dirait que le gouvernement ne veut pas qu’on le paye. »

   En tout cas…

   Mais là, ce n’est pas fini ! Ben non ! Le gars ne peut pas me dire si je dois de l’argent pour l’impôt de ma mère parce que, même si mon nom est au dossier, je n’ai pas d’autorisation.

   « Mais je veux payer l’argent qu’on doit à l’impôt, c’est tout ! »

   Le gars ne pouvait toujours pas m’aider. 

   Citron, je veux payer. Mais j’peux rien faire.

   Là, le gars me dit que, si je dois de l’argent, je vais recevoir un avis par la poste d’ici deux semaines.

   « Mais quelle est l’adresse de ma mère dans vos dossiers, parce qu’elle est maintenant dans un CHSLD ? »

   Il ne peut pas me le dire non plus !

   C’est trop con !

   « Si vous avez son ancienne adresse, bien, nous ne recevrons pas l’avis de paiement. Est-ce que je l’ai dit : c’est trop con ! »

   Aye ! Quand tu travailles dans un service à la clientèle et que tu es aux prises avec une telle situation, et que tu dois haïr ça. Pauvre c’te gars qui a dû me dire tout ça. Il doit certainement être, en ce moment, aussi découragé que moi.

 Pas capable de payer mes dettes d’impôt fédéral !


Publié dans Niaiseries de la semaine Tagged: actualité, bêtise, caricature, humour, impot fédéral, politique, société, technologie

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gintonhic 334 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte