Magazine

Monsieur

Publié le 14 avril 2009 par Gintonhic @GinTonHic

2052931

J’aurais dû vous fuir Monsieur
Dès que mon regard croisa vos yeux Monsieur
Car dès lors je savais Monsieur
Que toujours de vous je me languirais Monsieur

J’aurais dû vous fuir Monsieur
Dès ce tout premier instant Monsieur
Où j’ai reconnu en vous Monsieur
L’ombre d’antan Monsieur

Mais je vous voulais Monsieur
Tout entier pour moi seule Monsieur
Pour tout ce que vous étiez Monsieur
Beauté force folie Monsieur

Vous étiez tout Monsieur
Ami amant amour Monsieur
Rêve et passion Monsieur
Vous étiez tout cela même plus Monsieur

Ce fut là ma maladie Monsieur
Faire de vous ce tout Monsieur
Faire de moi cette esclave Monsieur
Faire de moi ce rien Monsieur

Mais je voulais tellement Monsieur
Que vous fussiez celui-là Monsieur
Celui-là fou de moi Monsieur
Celui-là pour moi le seul Monsieur

J’aurais dû vous fuir Monsieur
Dès que mon regard croisa vos yeux Monsieur
Car dès lors je savais Monsieur
Que toujours de vous je me languirais Monsieur


Publié dans Mes poèmes Tagged: amour, poème, poésie

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gintonhic 365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte