Magazine

Venise 3

Publié le 01 mai 2010 par Jpryf1
VENISE 3

Ce matin, 27 Avril, vaporetto jusqu'à la plazza Roma puis un bus jusqu'au parking de la voiture pour récupérer quelques affaires. Retour par le grand Canal jusqu'à san Rezonico, puis dans les ruelles jusqu'au quai de Zaterre et enfin traversée en vaporetto le grand canal de la Giudecca pour rentrer chez nous à la station Redentore. Belle promenade et pas fatigante puisque l'essentiel en bateau.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Venise 1

    Venise, si difficile à définir et dont les charmes sont si divers. Pour nous l’un de ses attraits est dû à l’absence totale de voitures. Quel luxe ! Lire la suite

    Par  Jpryf1
    A CLASSER
  • Idées voyage de noces

    Idées voyage noces

    Ah l’amour … Votre moitié vous a époustoufflé lors de sa demande en mariage en suivant nos conseils ? Il est temps de passer aux choses sérieuses, et vous... Lire la suite

    Par  Esther Baruchel
    A CLASSER
  • Tristan et Le chemin du cimetière

    Tristan chemin cimetière

    J'ai découvert Thomas Mann l'an dernier avec La mort à Venise, vous rappelez-vous ?Bon, je n'avais pas été transportée. Eh bien j'ai retenté l'expérience avec... Lire la suite

    Par  Pralinerie
    CULTURE, A CLASSER
  • Paris-carnaval 2010

    Je pensais quitter Venise pour de bon mais un évènement m'a rattrapé pour me rappeler les fastes passés de la Sérenissime... Pour la 10ème année consécutive,... Lire la suite

    Par  Francis75
    A CLASSER
  • Comble de l'absurde: l'état va détruire plus de maisons que la tempête Xynthia !

    Comble l'absurde: l'état détruire plus maisons tempête Xynthia

    Ainsi sont prises les décisions au pays de Descartes et de Blaise Pascal, qui doivent ventiler leur tombe à force de s'y retourner. Lire la suite

    Par  Objectifliberte
    A CLASSER
  • Obscurité (18)

    Obscurité (18)

    Ce qu’ils virent alors leur coupa littéralement le souffle. Des étagères recouvraient l’entièreté des quatre murs, du sol au plafond. Lire la suite

    Par  Feuilly
    HUMEUR, A CLASSER

A propos de l’auteur


Jpryf1 1940 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog