Magazine Emarketing

Tigerlily, outil de gestion de la présence des marques dans Facebook, une idée pour Nestlé ?

Publié le 30 avril 2010 par Thierryweber

Tigerlily, outil de gestion de la présence des marques dans Facebook, une idée pour Nestlé ?Vous n’avez pas pu passer à côté de l’histoire. Depuis quelques semaines déjà, on en parle sus le nom de « Nestlé Killer » : la campagne d’attaque contre Nestle qui a été faite par Greenpeace en partie sur leur Page Fan Facebook, afin de dénoncer l’utilisation d’huile de palme, utilisée notamment dans les KitKat, issue de la destruction des forêts en Indonésie. Et on a tous vu la vidéo YouTube assez provocatrice et choquante. Pourtant, il y a des nombreux outils et solutions dédiés aux grandes marques leur permettant de protéger leurs images dans les médias sociaux, et une de ces solutions vient de la toute jeune start-up parisienne Tigerlily.

Fondée en 2007 en tant qu’une SSII, la société a changé sa stratégie en 2009 afin de se concentrer sur Facebook et d’en devenir de véritables experts pour les grandes marques. Et oui, comme on le sait tous, Facebook n’est plus juste pour faire coucou et poker nos amis. Mais la gestion des Fan Pages, des publicités ou des applications, devient de moins en moins évidente pour les entreprises et les grandes marques. Tigerlily propose plusieurs outils de gestion à partir de 1000 euros la licence annuelle, qui permettent par exemple d’effacer automatiquement certains mots-clés publiés sur le mur d’une Page Fan. A noter qu’il y a aussi une version de leur outil qui est gratuite, mais avec moins de fonctionnalités que la version payante bien entendu.

Même si d’une manière les changements réguliers de Facebook pourraientt poser des problèmes pour Tigerlily, la société en profite car c’est aussi grâce à cette instabilité que les marques ont besoin d’aide pour y gérer leur présence. En fait, comme Facebook bouge sans arrêt, la start-up prévoit de proposer des formations destinées aux sociétés et aux grandes marques sur la gestion de leurs présence Facebook à partir de fin mai. Par conséquence, elle ne propose pas juste ses solutions technologiques mais aussi du conseil stratégique. Les fondateurs sont d’ailleurs en train de publier un livre à ce sujet, Community Management : comment utiliser les média sociaux pour mieux communiquer, qui sortira aux éditions Dunod le 7 juillet. Un livre qui sortira en plus dans une période ou “community manager” est un sacré buzzword, avec tout et n’importe quoi derrière, donc espérons que ce livre permettra d’y voir plus clair et ne cèdera pas aux facilités du genre.

Pour Tigerlily, le community management ce n’est pas juste de faire du buzz, mais il s’agit d’un véritable métier – qui doit être valorisé et pas donné à n’importe qui. Beaucoup de sociétés s’adressent à la jeune start-up pour demander comment il faut faire pour avoir 10.000 fans tout de suite, mais Tigerlily insiste sur le fait qu’il faut vraiment passer du temps à développer une stratégie, et pas d’agir en urgence.

Il y a forcément des agences qui peuvent proposer les mêmes services que Tigerlily aujourd’hui, mais il n’y a pas encore beaucoup d’outils de gestion concentré uniquement sur Facebook. On peut citer la société parisienne Sociabliz, par exemple, qui est une agence de marketing social qui développe et gère la présence des sociétés sur les plateformes comme Linkedin, MySpace et Facebook.

La start-up a déjà eu beaucoup de succès après LeWeb et a été classé parmi les 5 premières sociétés de Seedcamp Paris. Elle compte déjà quelques clients connus, tels que Citroën et Universal Music. D’ailleurs la Fan Page de Citroën a progressé de 8.500 à 24.000 fans en un mois avec Tigerlily. La société prévoit de faire un tour de table et aussi de proposer une offre mensuelle orientée vers les PME.

Pour en revenir à Nestlé : serait-ce le bon moment que de contacter Tigerlily ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Thierryweber 127 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines