Magazine

Presse digitale : ceux qui osent innover

Publié le 20 mars 2010 par Flairs

Je suis une geek. Complètement « wired ». Le web et les nouvelles technologies m’enchantent. J’ai créé plusieurs blogs et j’utilise Netvibes pour avoir les yeux partout à la fois, je consulte Wikipédia et les médias sociaux me servent à communiquer vers ceux que je connais et que je ne connais pas encore.

En kiosque, j’achète au moins 3 kilos de presse par semaine. Féminin, société, actualité, déco, je suis insatiable de consommer tout ce qui me lie avec notre présent.

Je passe des heures sur la toile, et pourtant je choisis toujours la presse en version papier.

La raison de cette contradiction est simple : je ne me suis jamais perdue dans les pages d’un magazine. Je connais la date de publication et chaque numéro possède un contenu bien distinct. Je sais où est le début, la fin et combien de pages il me reste à lire. Les photos de mode sont en format A4. Enfin, la publicité ne vient pas ramper sur ma lecture et elle ne clignote pas.

Si l’avenir est dans les Tablets, Netbook et Smartphones, alors plus que jamais l’originalité des contenus et la convivialité de la lecture sont au cœur des enjeux de la presse écrite de demain.

Fortune the Future of reading

Fortune « The Future of Reading » Mars 2010 Illustration : Viktor Koen

Toute démarche innovante me remplit donc d’enthousiasme.

Récemment INfluencia*, magazine crée par Isabelle Musnik en 2004, a lancé une seconde publication nommée Carnet de Tendance. Même si l’actu des marques ne vous concerne pas, le format est à découvrir d’urgence sur le site INflencia Tendance.

Web Mag influencia tendance

INFluencia Carnet de Tendance

Ce support intuitif est organisé suivant une logique analogue à celle d’un magazine papier tirant parti de la performance multimédia et de l’interactivité. En mode plein écran, la lecture est naturelle et immersive. On peut même l’imprimer.

*INfluencia est un« e-hebdo doté d’un site interactif,  dédié à la créativité des marques, des entreprises et des medias, et au décryptage des tendances de la consommation, du marketing et de la communication »

Réalité Augmentée

Lu sur le site Web& Luxe, le magazine Dazed & Confuzed implémente la réalité augmentée dans son magazine papier et son site web. L’avantage est que l’un ne fonctionne pas sans l’autre.

Presse digitale : ceux qui osent innover

Dazed & Conduzed- Realité Augmentée

Une « preview » est accessible sans le magazine mais comme dirait la rédaction de Web&Luxe, « quand vous regardez la vidéo, n’hésitez pas à cliquer sur pause… » Ceux qui essayeront comprendront

:-)

Heureusement, il n’y a pas que les branchés pointus qui osent innover. En novembre dernier Le Figaro Madame et Chanel explorent ensemble les facettes créatives du web avec un hors-série digital : More.Madame. La femme contemporaine est le fil rouge de cette «nouvelle expérience éditoriale du Web». Du branded content sans vraiment citer Chanel. C’est habile et nouveau. Mais il aura quand même fallut 9 mois pour donner naissance à cette superproduction très « arty-glamour ».

Presse digitale : ceux qui osent innover

More Madame par Chanel et lefigaro.fr

Sources : lefigaro.fr – CBnews

C’était une première en Belgique Mardi 16 Mars. Le quotidien La Dernière Heure est sorti, à titre expérimental, intégralement en 3D. Ses photos et publicités apparaissaient en relief grâce aux lunettes stéréoscopiques insérées dans cette édition. Pas franchement convaincant, le retour d’expérience indique que ce procédé n’est pas destiné à être renouvelé ! Source Les Echos.

Mais quand ce sont les américains du MIT qui présentent leur approche du couple médias-nouvelles technologies, ça ne ressemble plus à une blague belge. On dit « Waou! »

Presse digitale : ceux qui osent innover

Sixthsense Pranav Ministry

La technologie est au point… reste à la mettre en œuvre pour pas cher ! J’attends avec impatience de lire mon Vogue incrusté de petits objets multimédia dit « POM » (à suivre au prochain post).

Si vous vous posez des questions comme :

Will anyone be willing to pay for content delivered to a tablet when they can get information for free on the web?

Aren’t tablets just a better way to browse the web?

Reading? Reading is dead.

How will tablet-based ads work better than the web?

Can traditional publishing companies reorganize and move fast enough to embrace and serve new platforms?

Je vous recommande l’excellent article « The Future of reading » du magazine Fortune.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • L’année numérique

    L’année numérique

    Depuis 2009, voici l'exercice de recul sur l'année numérique écoulée avec projection sur l'année qui commence. Cette année 2020 a accéléré la transformation... Lire la suite

    Par  Davidfayon
    HIGH TECH, INTERNET, WEB2.0
  • Cake au café et aux dattes

    Cake café dattes

    Une recette qui réchauffe ( recette de notre amie Diane, Québécoise gourmande )ce cake vient à point nommé pour le dessert du soir, en regardant tomber la... Lire la suite

    Par  Annickb
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Flairs 5482677 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog