Magazine

Acouphènes subjectifs et objectifs

Publié le 25 novembre 2007 par Laurent Matignon
"Il existe des acouphènes qui sont tellement bruyants qu'il est possible de les entendre en écoutant directement dans vos oreilles !", nous affirme Robert Dehin en préambule de cet article sur le site www.passeportsante.net
Mais qui c'est donc, Robert Dehin ?
Un journaliste de vulgarisation médicale scientifique et auteur qui a signé, entre autres, Dr Aloès, L'Aloe Vera, plante médicinale, paru aux éditions Quebecor en 1992 et traduit en plusieurs langues.
OK OK
Vulgarisation médicale, donc.
Mais qu'est-ce donc, une vulgarisation ?
Vulgariser
(verbe transitif)
Mettre une connaissance à la portée de tous.
Répandre l'usage d'une chose.
OK OK
Il ne me semble donc pas qu'il s'agit de jouer à répandre la plus grosse énormité.
Et pourtant, Robert, tu viens de battre un record là ! Ignorer la différence entre un acouphène objectif et un acouphène subjectif, lorsque l'on traite de sifflements dans les oreilles, c'est impardonnable.
Je me permets donc de rappeler que si les acouphènes objectifs peuvent, comme leur nom l'indique, être entendus par autrui, c'est en raison de leur nature différente, et non une question d'intensité.
Robert, la honte sur toi.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurent Matignon 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte