Magazine F1/moto

Moss pessimiste pour Schumacher

Publié le 03 mai 2010 par Jg56

Voilà qui ne manquera pas d'apporter de l'eau au moulin des sceptiques à propos du retour de Michael Schumacher en Formule 1. En effet, l'ancien pilote Sir Stirling Moss n'a pas eu la langue de bois au moment de se pencher sur les premières performances millésimées 2010 du nouveau pilote Mercedes et ex-pilote Ferrari.

Les critiques pleuvent sur le septuple champion du monde en difficulté depuis la première course de l'année à Bahreïn et l'anglais n'est pas bien optimiste pour le reste de la saison. « La plus grande contribution de Michael a été d'emmener des ingénieurs anglais chez Ferrari. Ross Brawn et ses gars ont fait passer Ferrari du néant au devant de la scène. Comme il n'avait pas de coéquipier comparable, il était très difficile de savoir l'influence de Michael et celle de la voiture dans ces résultats. » explique-t-il.
« Les gens disent qu'il est le meilleur car il a remporté sept titres mais ça ne veut vraiment pas dire grand chose. » avance celui que l'on surnomme le champion sans couronne, seize victoires en Grands Prix à son compteur entre 1951 et 1961, mais sans titre. « Bon, ça signifie que c'est un acharné de la performance, mais ça ne veut pas dire que c'est le plus grand. »

Sir Stirling Moss

Certains comme Mika Häkkinen ont montré plus d'optimisme pour le retour à la compétition du "Kaiser" mais il n'en est rien de Moss. « En un mot, non. » a-t-il répondu à la question de savoir s'il comprenait les raisons du retour à la compétition de Schumi. « C'est un type extrêmement intelligent, et je ne vois vraiment pas... Il ne fait que ternir ses exploits alors qu'il avait terminé sur une bonne note en 2006. Les gens vont dire qu'il est fini, et c'est probablement le cas. »
Le britannique pense que son association avec le jeune et fougueux Nico Rosberg, qui l'a battu quatre fois en quatre courses, n'est pas pour le servir : « Nous n'avons jamais vu Michael avec un numéro deux à la hauteur de provoquer de bonnes comparaisons. Il a eu Rubens Barrichello, qui est sans aucun doute un excellent pilote, mais pas nécessairement un gagneur. » commente Moss.


null


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jg56 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines