Magazine High tech

Test du Samyang 8mm

Publié le 04 mai 2010 par Nounours78

Test du Samyang 8mm

Le voila enfin le test du Samyang 8mm sur photopassion.fr. Après avoir passé 15 jours avec ce jouet, je peux vous donner mon avis, c’est un avis d’utilisation et en aucun cas un test de laboratoire.

Merci a Geektrend pour leur confiance et pour le prêt

 

Le châssis

Pour commencer, l’objectif est fait de métal et de plastique, on l’a clairement bien en main, un vrai beau caillou au niveau fabrication, pour vous donner une image on dirait le bon vieux 50mm de Papa (ou de Maman d’ailleurs).

Concernant la mécanique c’est très simple, il n’y en a pas, c’est de l’objectif à l’ancienne. Je pense que deux discours vont alors voir le jour :

Le premier discours qui dira :

J’ai un boitier récent avec des mécanismes d’autofocus,…. je compte bien m’en servir, à cela je réponds qu’il n’y a pas de problème mais tu trouveras malheureusement le même objectif à 600 ou 700 euros avec un autofocus, et un diaph-auto. Mais il faut se poser la question, le tout auto cela est il vraiment vital ?

Le deuxième discours qui lui dira :

Pour moins de 300 euros, cela suffit largement surtout qu’il suffit de régler la bague de MEP en position infini et chaque sujet à plus de trois mètres sera net jusqu’à l’infini, et franchement au 8mm on ne joue pas souvent avec la MEP. La mise au point minimum est quant à elle de 30 cm


Test du Samyang 8mm


Le piqué


Soyons clairs, l’objectif a un piqué suffisant au centre, par contre sur les bords il se dégrade, s’il passe dans les mains des pros des tests d’objectifs, je pense que le résultat sera dur à avaler, mais franchement ce qu’il y a de trop fort avec ce 8 mm c’est la déformation et rien d’autre. On peut s’amuser a faire des portraits de grosses truffes de chien, déformer la tête de son bébé, … Et surtout des photos a 180° degrés, ce qui n’est pas habituel. D’ailleurs les gens vous regardent et sont surpris de vous voir prendre des positions improbables car qui dit 180 ° dit que sur la même photo vous avez le sol mais aussi le ciel avec son soleil qui a tendance a venir percuter la lentille et générer des flares.

Test du Samyang 8mm

Ma conclusion

Ce Samyang 8mm est vraiment une belle découverte et suffit largement pour des photographes souhaitant s’amuser avec un fisheyes sans casser la tirelire. Il ne faut pas avoir peur de la MEP ni de la gestion du diaph en manuel, c’est vraiment ultra simple, et vous ne changez pas la MEP toute les trois secondes alors no stress.

Petit bémol quand même, il n’y a pas de connectique pour récupérer des informations de l’objectif donc vos exif vous pouvez faire une croix dessus, il faut donc se rappeler l’ouverture de la photo. Je préconise f/8.

Pour vous prouver que l’on peut bien s’amuser avec cet objectif, je vous propose quelques photos qui vont vous permettre de juger par vous-même.

Test du Samyang 8mm


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nounours78 18374 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte