Magazine Société

Que fait-on au Parlement de Strasbourg ? un concours du « plus beau minaret d’Europe » !

Publié le 04 mai 2010 par Lecriducontribuable

Que fait-on au Parlement de Strasbourg ? On pouvait penser que les élus ne débattaient que de sujets importants intéressant les habitants de l’Europe. Ça, ils le font, certes, pour le meilleur parfois, le plus souvent pour le pire. Mais ce n’est pas tout !

Ne vient-on pas d’apprendre que, l’autre semaine, le Parlement a été le cadre de la remise d’un prix, ce qui ne devrait pas avoir lieu dans ses locaux réservés exclusivement aux travaux parlementaires ? N’est-ce pas à cette seule fin que les contribuables européens les subventionnent? Mais de quel prix s’agit-il ? Celui du « plus beau minaret d’Europe » ! On croit rêver. Or il ne s’agit pas d’un rêve mais d’un cauchemar.

On apprend donc que le jury « multiconfessionnel, multiethnique et regroupant des membres de divers horizons » – dont un rabbin, une théologienne protestante suisse, un prêtre de l’Eglise anglicane et des représentants du Conseil de l’Europe ( !) – a examiné au total 53 édifices religieux, implantés dans 13 pays du continent.

Jusqu’où ira l’esprit de Munich aveugle de certains face à l’islamisation du Vieux-Continent ? Car, enfin, appréhender l’islamisation à travers une vision esthétique et architecturale, c’est une activité ludique qui se focalise sur le détail refusant de voir que les moquées sont les « baïonnettes de l’islam », comme l’a dit l’actuel premier ministre turc. Seuls les minarets construits il y a moins de 50 ans ont été retenus: « nous avons refusé tous les minarets historiques, comme ceux d’Andalousie, de Bosnie ou celui de Paris, car nous voulions que le concours reste lié à l’islam issu de l’immigration récente », ont expliqué les organisateurs, célébrant ainsi les immigrés musulmans de fraîche date, ceux qui, précisément, posent le plus problème car ce sont les plus radicaux.

Car le concours avait un objectif éminemment politique, avouent-ils : « L’idée du concours était de montrer que les minarets ne doivent pas véhiculer des peurs ou des préjugés.» Bonne riposte, croient-ils, à la « votation ignominieuse » des Suisses interdisant désormais la construction de nouveaux minarets même « esthétiques ». Comment pouvez- vous vous opposer aux minarets, citoyens, puisqu’ils sont beaux ? Et les églises des chrétiens en terre d’Islam, étaient-
elles laides et tout juste bonnes à être vandalisées et détruites ?

Notre pays n’a pas été distingué, quoiqu’il ait, hélas ! la population musulmane la plus nombreuse d’Europe (si l’on excepte les Turcs en Allemagne mais ceux-ci ne sont pas des nationaux en raison du droit du sang et non du droit du sol) et qu’il y ait sur son territoire nombre de mosquées avec, pour quelques-unes d’entre elles seulement il est vrai, des minarets récents. Nous ne déplorerons pas de ne pas avoir été lauréats. Mais la France est, à sa manière, très présente dans ce concours inspiré par COJEP International, une ONG issue de l’immigration turque… en France et très officielle partenaire de l’OSCE et du Conseil de l’Europe !

Artile extrait du bulletin d’André Noël N°2187 daté du 26 avril 2010


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lecriducontribuable 47178 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine