Magazine

La violence gratuite de Romain Gavras (+18 ans)

Publié le 04 mai 2010 par Blogastuvu
Romain Gavras est un réalisateur un peu dérangé, qui a probablement regardé trop de film d'horreur quand il était enfant. En effet, il semble n'être capable de filmer que des scènes de violences gratuites, totalement injustifiées, sans aucun message sous-jacent. La première fois qu'il a fait parler de lui, c'était avec le clip de Stress, du groupe électro Justice. On y suivait une bande de jeunes délinquants plein de haine, attaquant toute personne se trouvant sur leur chemin, et détruisant tout ce qui leur passait sous la main, sans aucune raison apparente. Certains y voyaient un message de dénonciation des comportement toujours plus violents d'une certaine classe de la population Française, personnellement je n'y vois qu'un occasion de filmer un court-métrage 100% violent, sans histoire et sans but précis.
Romain Gavras revient aujourd'hui derrière la caméra, pour le clip d'une artiste bien plus internationale : M.I.A. La chanson, Born Free, passe totalement inaperçue dans ce qui est à nouveau un enchaînement de violence pure et dure. On y découvre une cellule de police spécialisée dans la capture et la torture des roux... Ceux qui voyaient dans Stress une critique de la société feront très probablement cette fois-ci le parallèle (très facile) avec la Shoah, mais encore une fois, il n'y a aucun message ni aucune subtilité dans l'histoire, simplement de la violence, encore et toujours.
Le point positif dans l'affaire, c'est que Romain Gavras a prouvé qu'il savait manier une caméra, le problème, c'est qu'il utilise ses talents de réalisateurs à mauvais escient...
Voici donc le clip de Born Free, suivi de celui de Stress. Je le répète encore une fois, c'est de la violence pure, donc âmes sensibles, passez votre chemin.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blogastuvu 439 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte