Magazine

Drôle de planète…

Publié le 04 mai 2010 par Lawrence Desrosiers

Lu sur Courrier international

Une coquille dans les pâtes. Les tagliatelles aux sardines et au prosciutto ? En Australie, la recette de ce plat légèrement indigeste a coûté 20 000 dollars (20 000 euros) à l’éditeur Penguin pour cause de coquille. Au lieu de « freshly ground black pepper » – du poivre fraîchement moulu –, le texte indiquait « freshly ground black people » – des Noirs fraîchement moulus. Penguin Group Australia a mis au pilon et réimprimé 7 000 exemplaires de la Pasta Bible. Cette coquille « provient manifestement d’un correcteur automatique d’orthographe », assure la maison d’édition.

Saddam Hussein a le blues. Saddam Hussein en a gros sur le cœur : il est sans emploi ni ressources. Pas facile de gagner sa vie quand on porte le nom de l’ancien dictateur irakien. « Quand je fais la queue pour un travail, je me sens mal : dès qu’on appelle mon nom, les gens commencent à m’insulter », s’attriste cet Irakien de Bassorah. « Ma famille m’a conseillé de changer de nom, mais le gouvernement refuse de modifier l’état civil des gens pour des raisons de sécurité. » Ce nom qui cause aujourd’hui son malheur a fait « [son] bonheur avant 2003 ». « En classe, je n’avais jamais de punition. Il n’était pas question de crier devant tout le monde dans la cour de récréation : ‘L’élève Saddam Hussein est puni », raconte-t-il au correspondant de Al-Hayat. Et « j’ai gagné 2 000 dinars dans une soirée en l’honneur de l’anniversaire du raïs », se souvient-il.

Encombrants organes. Si vous avez fait agrandir votre pénis, inutile de postuler auprès de la police papoue. Celle-ci refuse les candidats à la verge trafiquée, car cela « gêne l’entraînement », indique-t-on en haut lieu. « Les Papous ont souvent recours à l’agrandissement pénien. Ils enveloppent leur organe dans les feuilles d’un arbre appelé gatal-gatal, et leur pénis gonfle comme s’il avait été piqué par des guêpes », explique le sexologue Boyke Dian Nuhagra. « C’est une pratique qui peut être dangereuse, et l’on a bien tenté de les convaincre d’y renoncer, mais ils n’écoutent pas. Espérons que ce règlement finira par les dissuader », poursuit l’expert cité par The Jakarta Globe.

Lo x


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lawrence Desrosiers 2123 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte