Magazine

On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici !

Publié le 23 février 2010 par Desfraises


Le film, les photos de presse, la pétition, le manifeste, sont à télécharger, lire, signer, sur le site du Collectif des cinéastes pour les "sans-papiers".
Manifeste du collectif des cinéastes
pour les "sans-papiers":
« On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici ! »
Un travailleur sans papiers et un travailleur avec carte de séjour, c’est
quoi la différence ? Pas visible à l’œil nu, pas visible même avec une
caméra. Et pourtant, ils sont là. Ils travaillent, ils construisent nos
immeubles, réparent nos rues, posent les rails de nos tramways. Ils
nettoient nos bureaux, font le ménage dans nos appartements,
s’occupent de nos malades et des plus vieux d’entre nous. Ils lavent la
vaisselle et les cuisines de nos restaurants, s’occupent de la sécurité de
nos grands magasins, sont la main d’œuvre secrète de nos agences
d’intérim… Avec ou sans papiers, leurs tâches sont les mêmes.
Avec ou sans papiers, les obligations des uns et des autres sont aussi les
mêmes : ils payent les cotisations sociales, l’assurance-chômage, la
sécurité sociale, les impôts... Comme tout le monde.
Alors, quelle est la différence ?
La différence, c’est qu’un « sans-papiers » au chômage ne touchera pas
d’allocation. La différence, c’est qu’un « sans-papiers » cotisera pour la
retraite mais n’en touchera jamais un centime...
Les mêmes devoirs, mais pas les mêmes droits. Et cela parce qu’il lui
manque un papier, un seul : la carte de séjour.
On peut fabriquer une voiture en Roumanie pour la vendre en France,
on ne peut pas délocaliser les métiers du bâtiment ou les services à la
personne. Alors on délocalise sur place, on emploie des « sans-papiers ».
Un « sans-papiers », c’est d’abord un travailleur sans droits !
Un travailleur qui vit dans la peur d’être expulsé, et qui s’il est licencié,
n’a aucun recours mais une seule perspective : la reconduite à la
frontière. Cette injustice est insupportable pour qui attache de la valeur
à la devise de la République inscrite sur les frontons de nos écoles.
C’est pour cela que nous avons décidé de nous mobiliser aux côtés de ces
travailleurs, comme nous l’avions fait pour les enfants de
« sans-papiers » avec le film « Laissez-les grandir ici ! ».
C’est avec nos regards de cinéastes que nous voulons
à nouveau marquer notre solidarité.
« On bosse ici ! On vit ici ! On reste ici ! » proclament les travailleurs
sans papiers en grève. L’égalité des droits est l’exigence de tous.
Régularisation de tous les travailleurs sans papiers, c’est ce que nous
exigeons avec eux.
Source : http://www.collectifdescineastespourlessanspapiers.com/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Ici et maintenant

    maintenant

    , dans cet instant précieux qui n'est pas celui qui l'a précédé et pas encore celui qui lui succédera, je tente de maitriser les pensées traversières qui se... Lire la suite

    Par  Sarah Oling
    A CLASSER
  • Loin, ici et là

    Loin,

    ( ♫ ) The Tallest Man On Earth – You’re Going Back [mp3] J’ai été solitaire aussi loin que je m’en souvienne. Vous savez, celui que vous croisez le regard... Lire la suite

    Par  Kristff
    A CLASSER
  • Loin, ici et là

    Loin,

    The Tallest Man On Earth - You're Going Back Télécharger fichier audio (youre-going-back.mp3) J’ai été solitaire aussi loin que je m’en souvienne. Lire la suite

    Par  Kristff
    A CLASSER
  • Par ici les bonnes soupes

    bonnes soupes

    La rentrée se faisant sentir j’ai envie de me mettre à faire des soupes! Je sais il fait 30 degré dehors et le temps est plutôt aux salades! Mais finalement il... Lire la suite

    Par  Cassandra06
    CÔTÉ FEMMES, HUMEUR
  • Ici, c’est ailleurs !

    Ici, c’est ailleurs

    Vu dans un dossier : un délinquant se voit signifier à la fois par le magistrat une interdiction de séjour dans la ville V, théâtre de ses délits, et un contrôl... Lire la suite

    Par  Galaxiedesparadoxes@orange.fr
    INSOLITE
  • Ici Ou Ailleurs...

    Zette The City s'exporte, c'est dorénavant là-bas si j'y suis qu'il vous faudra aller voir: http://zetteandthecity.fr Et si vous êtes accro comme vous l'avez... Lire la suite

    Par  Mélina Loupia
    JOURNAL INTIME, TALENTS
  • Créer sa bulle "ici et maintenant"

    Créer bulle "ici maintenant"

    Avant-hier, en réalisant ma création Zen intitulée Carpe Diem, je me demandais, effectivement, combien de temps en tout, sur une journée, vivions nous réellemen... Lire la suite

    Par  Lutecia63
    JOURNAL INTIME

A propos de l’auteur


Desfraises 1888 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte