Magazine Info Locale

Comment est vu le geste de peindre ?

Publié le 18 janvier 2010 par Latelier
COMMENT EST VU LE GESTE DE PEINDRE ?

L'Atelier de Charenton

“ Je vous félicite pour votre activité professionnelle. Elle aide à combler le vide trop important que laisse l’éducation nationale derrière elle. J’espère un jour, moi aussi, pouvoir mettre en oeuvre une structure de ce type, en tout cas avec les mêmes objectifs de fond ! “ Michel Paoli – Enseignant éducation nationale – Val de Marne (94)
« Shelly a fait une rentrée très heureuse à l’école avec une adaptation remarquable, largement soulignée par la maîtresse : voici littéralement les fruits de sa jolie expérience à l’atelier de Charenton. Merci encore ! »
Une maman

« Les directives ministérielles favorisent la découverte d’activités en dehors de l’école. Nous avons vu l’atelier sur internet et l’avons choisi pour sa démarche éducative. »
 Service Enfance-Mairie de Nogent sur Marne (94)

« Ma fille a trouvé un lieu dans lequel elle développe ce qui lui est propre. Je laisse mon regard et mes questions en dehors de son activité. Je respecte son espace intime, sa personne. » 
Maman d’Amandine, 15 ans

« Depuis plusieurs années, des adultes en grande difficulté du foyer LA MONTAGNE, fréquentent l’Atelier des Courlis. Ces personnes, qui ont la particularité de ne pas se fixer dans une activité, participent à cet atelier de façon régulière et avec beaucoup de plaisir. L’équipe éducative du Foyer apprécie l’attention qui leur est portée et la prise en compte de leur difficultés relationnelles, sans esprit de ségrégation. »
La Directrice C.A.

 « Enfant, j’ai peint dans un atelier d’éducation créatrice à Dreux. J’en garde un souvenir vivace. J’ai déménagé à Paris et j’ai voulu ce type d’atelier pour mon petit-fils. Il ne me raconte jamais la séance. Son bonheur me suffit. » Mireille, 59 ans

« À l’atelier, S., handicapé, se sent à l’aise. Il ne vient pas s’occuper » mais travailler. Il en est fier. » 
Papa de S.

« L’école avait étiqueté mon fils comme nul en dessin. Il revenait très déçu de ses cours d’expression artistique. Aujourd’hui, je suis contente de le voir sortir radieux de l’atelier. C’est là qu’il aime peindre. Cette méthode lui convient. »
 Un parent



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Latelier 45 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine