Magazine Insolite

46 personnes en prison pour une sonnerie de téléphone

Publié le 03 décembre 2007 par Plusdebuzz

Un juge du nord de l’Etat de New York a été destitué mardi pour avoir mis sous les verrous 46 personnes dont aucune ne voulait reconnaître être la propriétaire du téléphone portable qui s’est mis à sonner au cours de le l’une de ses audiences.

Le juge Robert Restaino a “pété un fusible” et “s’est lancé dans ce qu’on ne peut décrire que comme deux heures de démence inexplicable” au cours de cette audience qui s’est déroulée en 2005, écrit Raoul Felder, président du Conseil de la magistrature de l’Etat de New York, pour motiver la décision du conseil de destituer le juge.

Il avait à juger plusieurs affaires de violence conjugale quand un téléphone s’est mis à sonner dans la salle d’audience.

Tout le monde en taule“, s’est-il mis à hurler, persdant toute contenance. Tout le monde va se retrouver en taule à moins qu’on ne me remette ce téléphone immédiatement. Si quelqu’un ici pense que je plaisante, demandez aux gens qui me connaissent depuis un certain temps“.

Quand personne ne s’est dénoncé, le juge a ordonné la mise en garde à vue de toutes les personnes présentes. Elles ont été emmenées par la police à la prison de la ville où elles ont toutes subi une fouille avant d’être placées dans des cellules bondées. Quatorze des “prévenus” qui n’ont pas payé leur caution se sont carrément retrouvés menottés et entravés puis mis dans un car à destination de la prison du comté de Niagara, à une demi-heure de route de là.

Un peu plus tard dans l’après-midi, quand les journalistes ont commencé à appeler, le juge s’est ravisé et ordonné la libération de toutes les personnes.

Devant le conseil de la magistrature, il a expliqué pour sa défense qu’il était, au moment des faits, sous le coup d’un stress dans sa vie personnelle.

Partager cet article


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Plusdebuzz 4835 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine