Magazine Ebusiness

Etape 2 : Recherche de cibles et analyse opérationnelle

Publié le 04 mai 2010 par Nequity

conseil achat siteVous avez pris la décision d’acheter un site : vous avez clarifié vos objectifs, vous avez maintenant une liste de critères plus ou moins précis sur ce que vous recherchez. Vous pouvez maintenant passer à la prospection. C’est la phase la plus longue du processus d’achat de site, mais si elle est bien menée elle permettra d’économiser du temps sur la suite du processus.
Description : Il s’agit de repérer les meilleures opportunités parmi des centaines de sites potentiellement intéressants. Il existe de multiples façons de procéder, et il faut cumuler les moyens de recherches pour détecter les meilleures opportunités.

Chez nEquity nous retenons, entre autres, les pistes suivantes :

  • Les forums de discussions spécialisés proposant une partie achat/vente de sites :
    • + : facile d’accès, nombreuses annonces de vente
    • - : petits sites, sites souvent de qualité médiocre, concurrence avec d’autres acheteurs (système d’enchères)
  •  Places de marché type boursoweb :
    • + : facile d’accès, nombreux sites
    • - : valorisation souvent surestimées, concurrence avec d’autres acheteurs, informations sur les sites pas toujours renseignées 
  • Prospection directe auprès des propriétaires de sites :
    • + : aucune concurrence, site correspond exactement aux critères d’acquisition
    • - : prend beaucoup de temps, les webmasters ne sont pas toujours vendeurs

Selon nous la méthode la plus efficace, bien que plus fastidieuse, est celle de la prospection directe. Elle permet de rencontrer les cibles les plus attractives, hors du marché ouvert et des processus compétitifs de mise en vente. Mais il faut garder une approche plurielle et ne pas se renfermer sur un seul levier de recherche.

Notez aussi que, si elle ne concerne pas tout le monde, une approche réseau (bouche à oreille, connaissances) est également une méthode très efficace.

Pourquoi c’est important : La prospection doit aboutir à une « short list » reprenant les cibles les plus intéressantes. C’est une analyse opérationnelle effectuée sur chaque cible potentielle qui permettra de dégager cette liste finale La sélection doit se faire en fonction des avantages opérationnels de chaque cible (celui-ci est bien classé sur tel mot clef, celui-là possède une base d’utilisateurs bien fournie…), mais surtout en fonction de la stratégie initialement établie.

Ce qui compte, c’est finalement de concentrer son attention et son énergie sur un ensemble réduit de cibles. Il reste de nombreuses étapes avant de procéder à l’acquisition proprement dite, et il est matériellement impossible de se livrer à une évaluation (étape 3) et à un audit (étape 4) sur un trop grand nombre de cibles.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nequity Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines