Magazine

Le russe et le barbu

Publié le 03 décembre 2007 par Moushette
Sam'di c'etait l'branl'combat chez la Moush family... Goûter au taf de Mister Moush ! Cirque Grüss en premier, et ensuite méga goûter et jeux dans la cafèt. du siège à Rueil M, comme dab!
Comme tout les ans, j'ai eu le chic de choisir la place à côté du même collègue de mon époux. Le collègue qui est de la même promo que la mienne de mon école d'ingé, et qui habite à deux village de chez nous. Et qui comme tout les ans, pose la même question qui tue, au bout de 30 minutes de conversation : "C'est quoi déjà ton prénom ?". Cette année j'ai eu la réparti de lui répondre que ce n'était pas grave qu'il oublie, que moi aussi j'avais oublié le sien. Mais que j'avais eu la bonne idée de réviser dans la voiture moi. Hé oui comme quoi les cerveaux ramollis, ce ne sont pas forcément ceux des gens qui ne travaillent plus. (non non je ne lui ai pas dit, je la garde pour l'année prochaine). Bon revenons à nos moutons. D'abord le cirque.Magique, génial, un brin poétique, un bel orchestre. Et nondidiou, de la belle marchandise ! Des bos zanimaux, surtout les chevaux bien évidemment, la spécialité Grüss. Le sieur Grüss a assuré la grande majorité des 'pectacles (comme dirait Scarlett) chevalins, et chose incroyable il n'arrêtait pas de sourire comme un bleu, comme si c'était la première fois qu'il faisait ça de sa vie !!! Il y a eu un numéro très impressionant de voltige avec les djeuns sur les croupes et le "vieux" au mileu, et aussi un numéro avec un éléphant terriblement impressionant... Scarlett a adoré le numéro de voltige, d'une femme accroché à une liane en tissu en train de tournoyer dans les airs.... S'il n'y avait qu'un truc à retenir, ce serait la fièreté du sieur Gruüss, son éternel sourire, sa passion et sa complicité avec les 'nimos. Pas étonnant qu'ils fassent n'importe quoi pour lui faire plaisir.... Mais franchement, quand on voit un pauvre éléphant en train de se rabaisser à ramper par terre, en train de marcher de façon ridicule sur un pseudo ponts en rondins de bois espacés d'un mètre (pied sur jsute un rondin), en avant, en marche arrière, quand on voit les chevaux en train passer la marche arrière sur la quasi intégralité du tour de piste, de faire du spacewalk à la Jackson ou danser la valse (véridique !!), on se demande quel est l'intérêt de tours aussi poussés ? Pour impressioner, montrer le talent inégalable des dompteurs ? Mais les animaux ne sont ils pas plus beau, majesteux et impressionants lorsqu'ils sont au naturel, à la limite avec un voltigeur dessus ???? Bon, après ces émotions chapitesques, nous sommes passé à l'étape II des festivités, le goûter à la cafét., avec comme guest star, le seul, l'unique, le plus fort des plus fort.... Non pas le PDG de Mister Moush, je parle du Père Noël !!!!!!! Nishal et Scarlett avaient préparés des discours de dix pages ("je t'aime bien", "tu es gentil"...), mais tout fut oublié face à ce grand personnage... Ils ont quand même réussi à lui offrir leur dessin (Nishal lui a jeté le sien), et Moushette a du négocier sec pour la photo pour qu'ils aillent sur ses genoux. Scarlett a du être soudoyé par le big man, qui lui a offert un bonbon. Et voilà comment en 2 secondes, les 2 ans de bourrage de crâne du "tu ne dois pas accepter un bonbon d'un étranger" sont pulvérisés.... Gros naz PN, à quoi tu penses...
Bref, on a quand même réussi à faire une photo, et Scarlett a pu manger le premier carambar de sa vie....

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Moushette 547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte