Magazine Politique

:: Après le congrès de Lutte Ouvrière

Publié le 04 décembre 2007 par Louis

Lutte Ouvrière a tenu son congrès annuel le week-end dernier. L'occasion de rappeler quelques points essentiels, à propos notamment des municipales de l'an prochain et du rassemblement anti-capitaliste voulu par la LCR :

En présence de plusieurs centaines de délégués et de militants, ainsi que d’une douzaine de délégations de Martinique, Guadeloupe, La Réunion, Grande-Bretagne, Allemagne, Espagne, Italie, Belgique, Turquie, États-Unis, Côte-d’Ivoire, Haïti, le congrès de Lutte Ouvrière, réuni les 1er et 2 décembre 2007, a approuvé à la quasi-unanimité les orientations de la majorité sortante sur différentes questions politiques, sur la situation économique, sur la situation internationale, et sur nos activités pour l’année.

Quant à la situation intérieure, le congrès a réaffirmé nos conceptions sur le parti que nous construisons pour représenter les intérêts politiques du monde du travail.

Par rapport à l’échéance la plus proche, les élections municipales, nous avons décidé de nous préparer à nous présenter dans un maximum de villes avec comme objectif de dépasser le plus largement possible les 128 listes et les 5000 candidats présentés en 2001. Le congrès a, par ailleurs, approuvé le fait de discuter de participations éventuelles sur des listes de gauche. Contrairement à ce qui est souvent affirmé, c’est loin d’être uniquement avec le Parti socialiste, mais c’est avant tout avec des listes unitaires de la gauche pour résister à la droite, voire pour gagner des municipalités sur elle. Cette attitude est nouvelle, certes, mais la possibilité de l’envisager n’est pas nouvelle. Mais il se trouve que, lors d’élections municipales précédentes, le Parti socialiste et le Parti communiste étaient au gouvernement et s’y comportaient comme la droite aujourd’hui, ce que nous ne voulions pas cautionner.

Concernant le parti proposé par Besancenot, le congrès a rappelé notre position de toujours. Ce qui manque dans ce pays, c’est un parti qui représente vraiment les intérêts politiques à court et à long terme du monde du travail, c’est-à-dire les ouvriers, les techniciens, les employés des banques, des assurances, des commerces. J’entends par là les travailleurs du secteur privé comme ceux du secteur public.Tous ceux aussi que ce système aberrant laisse au bord du chemin, les chômeurs ou les retraités qui ont trimé toute leur vie et à qui on conteste de toucher une pension de retraite correcte qui leur permette de vivre décemment. Nous nous réclamons donc ouvertement du marxisme, du léninisme et des premières années de la révolution russe, du trotskysme, en d’autres termes nous nous réclamons des idées, des pratiques qui ont été celles du Parti socialiste à ses origines et du Parti communiste à sa fondation.

A. Laguiller


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Louis Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines