Magazine Société

Vieux d'afrique, aînés de France

Publié le 13 mai 2010 par Gnali

On devient des anciens en prenant de l’âge… Tous, mais pas partout pareil. En France, nous préférons nous dire des aînés discrets, alors qu’en Afrique, les vieux seraient des sages aux avis écoutés.
Des hommes et des femmes du Sahel séjournent chaque printemps chez des paysans en Pays de la Loire. Paysans eux aussi, ils observent et comparent. Pas seulement les productions, aussi les modes de vie. Avec eux, j’ai eu le plaisir d’en discuter. Entre autres, des maisons de retraite... Ils n’admettent pas qu’en France les vieux parents ne résident pas chez leurs enfants. Chez eux, au Burkina, les jeunes générations se disent heureuses et honorées d’avoir à la maison leurs anciens. Ils en sont la mémoire et la sagesse : « Un vieux qui meurt, c’est une bibliothèque qui brûle»
Pourquoi ces différences ? A nos amis Africains, je dis que chez nous les maisons de retraite n’existent que depuis quelques décennies. Dans ma jeunesse des années 50, on parlait encore d’hospices (rares) accueillant des personnes seules et sans ressources. Nulle famille ayant quelques moyens n’aurait voulu y voir ses vieux parents.
Quand même ceux-passaient généralement leurs jours chez des enfants vivant et travaillant à la campagne. Les paysans étaient alors encore nombreux…Je n’ai pas souvenir d’en avoir vus chez ceux partis travailler en ville. Ca se comprend. Pour pépé et mémé le dépaysement aurait été difficile dans un logement citadin guère adapté. Tandis que dans les maisons de ferme, pas très confortables certes, se trouvait assez d’espace pour accueillir tout le monde. Y vivaient parfois des familles très élargies avec grands-parents, voire oncles et tantes restés célibataires, autour d’un ou même plusieurs ménages agriculteurs et leurs enfants. Ceux-ci étaient élevés par un peu tout le monde, souvent les grands-parents. Tout le monde contribuait au travail selon ses possibilités et on trouvait encore le moyen d’accueillir pendant les vacances petits et grands citadins de la parenté.
N’idéalisons pas. Tout n’allait pas pour le mieux avec nombre d’occasions de conflits. La décohabitation – mot à la mode dans les années 1970 - était fort souhaitée par les jeunes paysannes. Alors les maisons de ferme ont copié celles des villes, confortables mais faites pour accueillir papa, maman et leurs enfants.
Les générations se sont séparées. Tant que les plus âgés ont la santé suffisante pour vivre chez eux, ça va mais l’entrée en maison de retraite est souvent un drame. De plus en plus accueillantes, elles sont pourtant « poubelles à vieux » pour certains résidants.
Dans nos quartiers, on voudrait « vivre et vieillir » au mieux dans une inter- génération harmonieuse. Comment concevoir des lieux mêlant au bénéfice de tous plus ou moins jeunes et plus ou moins vieux ? Pour l’instant, on cherche.
Ce que j’ai vu trop brièvement en Afrique montre que dans la campagne sahélienne, les familles élargies existent encore. Tous leurs membres s’y trouvent –ils à l’aise? Et qu’en est-il en ville ? J’aimerais que ceux qui connaissent ou ont connu ces situations disent comment ils les vivent ou les ont vécues.
Jean-Marie Charrier, journaliste , Vendée , France

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Les vieux

    vieux

    Comme vous pouvez le voir sur cette photo, les progressistes anti-Zemmour sont des gens jeunes, dynamiques, à la pointe de la modernité.Et absolument pas des... Lire la suite

    Par  Anthonynaar
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • L'axe des vieux

    L'axe vieux

    On parle souvent d'axe, en affaires internationales. Parfois, les axes sont tordus (souvenez-vous de l'axe du mal qui réunissait Libye, Iran et Corée..... Lire la suite

    Par  Egea
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Vieux motard

    -Interminable journée d'attente de la lettre de la Direction Générale posant par écrit les conclusions de la rencontre du 02/04/10. Lire la suite

    Par  Cmdjd
    SANTÉ, SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Mort aux vieux !

    Mort vieux

    Question retraites et au vu des premières escarmouches, le moins que l’on puisse dire est que c’est pas gagné ! Sans vouloir jouer les prophètes de mauvais... Lire la suite

    Par  Yvesd
    SOCIÉTÉ
  • Le vieux chien

    vieux chien

    Un groupe tout à l’heure était là sur la grève,Regardant quelque chose à terre. - Un chien qui crève !M’ont crié des enfants ; voilà tout ce que c’est. -Et... Lire la suite

    Par  Taomugaia
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Général Marcel Bigeard : le dernier vieux "con" pétri d’amour pour la France

    Général Marcel Bigeard dernier vieux "con" pétri d’amour pour France

    Parachutiste sous la Seconde guerre mondiale, Diên Biên Phu, Alger… Marcel Bigeard, promis à une sage carrière d’employé de banque modèle, est devenu l’exemple... Lire la suite

    Par  Sylvainrakotoarison
    SOCIÉTÉ
  • Il ne voulait pas placer ses parents dans une maison de retraite, son idée est...

    Kenneth Dupin, un entrepreneur a eu une idée de génie quand il était confronté à l’idée de placer ses parents en maison de retraite. Sa création a fait le tour... Lire la suite

    Le 09 octobre 2017 par   Loopkinn
    CONSO, DÉCORATION

A propos de l’auteur


Gnali Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine