Magazine Bourse

Stockpress : impact de la nouvelle taxation des stock-options

Publié le 04 décembre 2007 par Bernard Carlier

Quel va être l’impact de la nouvelle taxation des stock-options ? (article très intéressant lesechos.fr)

Les résultats d’un sondage Euro RSCG C&O-Opinion Way font apparaître que 80 % des actionnaires individuels sont favorables à l’amendement du projet de loi de financement de la Sécurité sociale pour 2008 (PLFSS) prévoyant un taux de cotisation patronale de 2,5 %. Et une analyse plus affinée indique que 52 % des actionnaires individuels interrogés sont favorables à la suppression du système des stock-options versées aux cadres dirigeants des grandes entreprises tandis que 48 % y sont opposés.

« C’est pourtant un mode de rémunération juste », s’insurge Diane Segalen, associée au sein du cabinet de conseil en recrutement de dirigeants et d’administrateurs CTPartners. Pour Diane Segalen, il est aberrant de considérer les stock-options comme des compléments de salaires. « Il n’y a rien de choquant à ce qu’un dirigeant qui contribue à la création de valeur y soit intéressé financièrement », justifie-t-elle. Et de rappeler qu’originellement la vocation des stock-options vise à la fidélisation du personnel (les titres restent indisponibles pendant cinq ans), à la génération de création de valeur, à l’intéressement à long terme non seulement des dirigeants mais aussi de l’ensemble des salariés et au rapprochement des préoccupations de ces salariés avec celles des actionnaires. Enfin, c’est aussi un moyen d’attirer des dirigeants étrangers. (…)

En savoir plus : lesechos.fr

Bonne soirée


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bernard Carlier 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog