Magazine Emarketing

Supprimer votre compte Facebook est-il une bonne chose ?

Publié le 14 mai 2010 par Christophe Da Silva

Depuis que Facebook a annoncé son intention de conquérir le Web, le sujet ne cesse de préoccuper ses membres, notamment en matière de vie privée, de suppresion de comptes et du manque d'ouverture de l'Open Graph, récemment lancé. Les gens ont l'air d'être quelque peu ennuyés par tout ce que met en place Facebook et on peut observer un nombre de personnes toujours croissant souhaitant supprmier leur profil.

Matt Cutts a suspendu son compte Facebook

Matt Cutts et un certain nombre d'autres Googlers ont désactivés leur compte Facebook peu de temps après le lancement de l'Open Graph. Souvenez-vous, vous n'avez pas desoin de supprimer votre compte pour le désactiver.

Il apparait que de plus en plus de mambres cherchent à supprimer leur profil et Google propose même dans ses suggestions de recherche la suggestion "Comment supprimer un compte Facebook ?", comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Comment supprimer mon compte Facebook

Il serait intéressant de savoir combien de personnes qui ont recherché cette solution sont réellement allées jusqu'au bout de leur initiative. Marshall Kirkpatrick, de ReadWriteWeb, a annoncé qu'il n'avait pas continué, alors qu'il était prêt à le faire.

Google Tendances de recherche (Insights) montre une forte progression de l'intérêt de cette requête au cours des deux dernières années.

Comment supprimer un compte Facebook

Loïc Le Meur, fondateur de Seesmic et blogueur français expatrié aux Etats-Unis, explique pourquoi ce n'est pas une bonne idée de supprimer son compte Facebook.

Il explique que Facebook est une source de donnés publique et il est davantage question de savoir ce que vous devez publier publiquement sur le réseau social.

Si vous décidez de demeurer sur Facebook, sachez paramétrer vos données de vie privée. Le New York Times propose un schéma intéressant pour gérer convenablement sa vie privée sur Facebook : "Pour gérer la vie privée sur Facebook, vous aurez besoin de naviguer à travers 50 paramètres et plus de 170 options".

Il serait intéressant de savoir combien de personnes abandonnent réellement Facebook. Mais ce phénomène n'a rien de similaire à celui du départ des gens sur MySpace. Les personnes ont beaucoup investi dans leurs comptes Facebook et le réseau social est de plus en plus intégré à l'ensemble du Web, et fait partie intégrante d'une nouvelle culture populaire. De ce fait, les gens auront du mal à s'éloigner de Facebook, même s'ils ont conscience de la problématique actuelle. Et puis, il y a toujours les personnes qui simplement aiment Facebook.

Source : Webpronews


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophe Da Silva 999 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte