Magazine Europe

Nata (un peu amie d'Adrien) from Sweden

Publié le 20 novembre 2007 par Sitk
Salut les petits amis. Je suis arrivée mardi à Göteborg pour découvrir la Suède et un peu tenir compagnie à Adrien. J'espère que vous ne lirez pas ce post car ce serait la preuve que vous êtes un voyeur.

Première partie d'échecs

Avant le décollage

Ho c'est bon, j'aimerais bien vous y voir, vous à partir à 5h45 de chez vous en plein hiver alors qu'Adrien vous a envoyé un sms qui vous a réveillé à 3h du mat ! Oublier de descendre la poubelle remplie de fruits pourris qui vont encore plus pourrir pendant une semaine c'est quand même pas un drame ! (surtout pour vous qui n'allez pas vivre chez moi à mon retour)

L'enregistrement ? Pas de problème ! Vous vous souvenez des grève des hôtesses de l'air d'Air France ? Du coup les passagers étaient redirigés vers les autres compagnies, d'où plus d'une heure d'attente pour l'enregistrement et une gestion environ anarchique de la file d'attente (ils n'ont pas fait assez de RO à la Luftansa !). Du coup j'ai à peine eu le temps de voir les pubs pour Oracle et SAP dans l'aéroport :( (je sais quand même que Porshe et Yves Rocher ont choisi SAP, trop cool !) . Par contre une fois seule sur les tapis roulants en jupette et talon, je me suis enfin sentie femme d'affaires à Gatttaca, c'est la classe.

La classe s'est vite dispersée comme des mouches à l'arrivée de la tapette (non je ne parle pas d'Adrien, je ne suis pas encore partie, suivez un peu !), lorsque l'agent de sécurité m'a demandé d'ôter mes bottes pour les passer sous les rayons X. Tout aurait encore pu être supportable, sauf que j'avais un petit trou au bout du pied dans mon collant à cause que j'ai des trop grandes jambes, bien fait si vous êtes jalouses !

Avant l'atterrissage

Un conseil : n'essayez pas de demander un chocolat chaud en français à une hôtesse de l'air allemande, vous risquez de vous retrouver avec du thé sucré (un chocolat -> tee mit sugar, c'est vrai que ça ressemble un peu) si vous ne voulez pas de thé.

C'est alors que j'entends les hôtesses parler anglais, mais je ne comprends RIEN. Je me dis que, quand même, en Autriche je comprenais bien mieux, c'est donc que les allemands avaient un accent super pourri ! Et en fait, je me suis rendue compte au bout de 5 minutes qu'ils parlaient suédois. Du coup, au-delà de cet échec, vous pouvez comprendre que le suédois ressemble plutôt pas mal à l'anglais au niveau des sonorités (même s'il faut rouler les R).

C'est tout pour les échecs dans l'avion et à l'aéroport de Frankfort, bah voui qu'est-ce que vous croyez ! On n'a pas tant d'occasions que ça !

Göteborg me voilà !

Déjà, l'épisode toilettes. Après avoir essayé de faire comprendre que oui y'avait quelqu'un dans la cabine qui affichait vert, mais non je ne parlais pas suédois, je me suis rendue compte que chaque cabine était pourvue d'un lavabo. Donc déjà qu'en temps normal on attend 3 heures dans les toilettes des filles, mais là donc on a dû en attendre 4. Vous me direz, c'est pas si grave finalement vu que les valises mettent 8 heures à montrer le bout de leur nez !

Ensuite comme je prévois de prendre le bus pour me rendre au centre ville et retrouver Adrien, je pense à retirer de l'argent. Je me dis que je vais retirer une grosse somme (genre 100€) pour limiter les frais fixes. Donc je clique sur "100", normal. Bon, ce nul de distributeur me file 100 couronnes, soit 10€, donc je suis un peu énervée.

Ensuite je me retrouve à Central Station, où j'avais rendez-vous avec Adridri, ne le voyant pas je l'attends puis je tente de l'appeler. Au bout de 30 tentative, on se parle enfin, il me dit de l'attendre, car en fait il était parti me chercher directement à l'aéroport comme pas convenu du tout.

C'est ensuite que nous arrivons chez Adrien. Passons sur l'odeur de hareng fumé qui embaumait tout l'appartement et qui a persisté toute la semaine. Je suppose que cette odeur vient de la nourriture suédoise du propriétaire, mais comme elle était de plus en plus forte au long de mon séjour, j'en ai déduit qu'elle venait de la poubelle.

Je découvre la baignoire, plutôt normale, sauf qu'elle n'est pas collée au mur. Donc en fait le sol de la salle de bain est légèrement incliné pour que l'eau coule sur le sol. Super malin ! J'ai aussi vu que la chambre d'Adrien est vraiment super grande donc c'est pas mal. Nous faisons ensuite les courses et bien sûr monsieur Adrien ne veut jamais prendre les produits que je veux ça m'énerve ! Enfin, je lui montre l'emmental parce qu'il l'avait encore jamais trouvé ahahaha :)

Chalmers fais-moi découvrir tes moeurs

Nous allons en cours 1h30. (Faut pas exagérer, y'a pas plus de 3h de cours par jour ! Et avec une pause d'un quart d'heure au milieu de chaque cours !) L'amphi est vraiment pas mal, des sièges super confortables, des tablettes en bois neuves.

Par contre l'ambiance n'est pas terrible. Personne ne rit aux blagues du prof, personne ne chuchotte, un tiers des élèves ne prennent pas de notes, ils posent des questions intelligentes, ils reprennent le prof en cas d'erreur... Quant au cours, ce n'est pas vraiment structuré, ce n'est pas un enchaînement d'équations, ni le détail d'un algorithme précis, c'est plutôt des explications orales sur des sujets généraux, des petits schémas dans les coins,...

Nous avons mangé au bar des élèves, une espèce de grosse saucisse avec du chou en salade. Miam ! Puis nous sommes partis visiter la ville, le port, un quartier d'artisans où nous avons acheté du chocolat blanc aux cacahuètes salées, un vieux quartier piétonnier, et la tour militaire qui nous a permis de dominer la ville !

Comment je suis retombée en enfance

Le lendemain nous sommes allés à l'aquarium de la ville. La première partie est sympa : on suit un cours d'eau qui est d'abord un torrent de montagne, puis une petite rivière, un fleuve puis la mer, ce qui nous permet d'admirer la faune et la flore de chaque milieu.

La troisième partie est un ensemble d'ateliers scientifiques, on a pu faire de la batterie électronique, visiter Mir, faire de la musique avec toutes sortes d'instruments... On aurait aussi pu présenter la météo, mais y'en a toujours qui squattent ça m'énerve ça !

Trop de zen tue le zen

Vendredi et samedi, nous sommes allés visiter les archipels au sud de la ville. Ce qui est vraiment pas mal niveau "pratique" c'est que la "carte orange" permet d'aller au port et de prendre tous les bâteaux sans repayer. Il faut quand même un peu jongler avec les horaires de bâteaux, mais on s'en sort facilement quand même !

Nous avons ensuite déambulé sur les îles où les maisons ne sont pas en briques mais en bois, il n'y a pas de voiture, uniquement des mobilettes avec un grand plateau devant, tout est calme, super zen, l'eau n'avait pas une ride le premier jour, (même si le vent nous cinglait le deuxième jour). Nous sommes même allés sur une île où nous étions seuls avec des moutons, après avoir randonné dans la boue et la mousse, s'être croûtés un bon nombre de fois (surtout Adrien), et traversé un petit gué qui sentait l'algue.

Mon conseil : si vous ne devez passer que très peu de temps à Göteborg, il vous faut absolument aller vous promener sur ces îles ! D'abord, allez voir les photos.

Retour de Gotenbourg

Et voilà je suis rentrée saine et sauve, ne vous inquiétez pas !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sitk 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte