Magazine Politique

APPEL D'OFFRES DU SEDIF - Dominique Voynet : "L'Ile-de-France, une rente de situation pour Veolia"

Publié le 18 mai 2010 par Blanchemanche
http://www.lepoint.fr/actualites-societe/2010-05-18/interview-appel-d-offres-du-sedif-dominique-voynet-l-ile-de-france-une/920/0/456259
Publié le 18/05/2010
Dominique Voynet, sénateur-maire de Montreuil (Verts), réagit à l'éviction de Suez de l'appel d'offres du plus gros marché public d'Europe . En jeu, la distribution de l'eau dans 135 communes d'Ile-de-France. Montreuil est membre d'Est Ensemble, une communauté d'agglomération réunissant neuf communes qui ont quitté le Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif) au 1er janvier 2010.
lepoint.fr : l'éviction de Suez de l'appel d'offres sur la distribution de l'eau en Ile-de-France, laissant le champ libre à Veolia, vous paraît-elle surprenante ?
Dominique Voynet : Il n'y avait, à mon sens, aucun suspense. L'histoire a été écrite par étapes. Le bureau du Sedif a tout d'abord écarté tout scénario permettant un retour en gestion publique de l'eau. Par ailleurs, c'est un nombre restreint de grands élus, membre du bureau, qui ont été amenés à piloter le dossier, en l'absence d'un certain nombre de forces critiques du Sedif. Ensuite, les plus petits groupes, qui ne pouvaient pas répondre à la totalité du marché pour quatre millions de personnes, ont été d'emblée éliminés. Enfin, il était de notoriété publique que Veolia, qui est dans la place depuis plusieurs décennies, tenait la corde.
Veolia est ainsi en passe de remporter une fois de plus l'appel d'offres du Sedif.
Qu'y a-t-il derrière tout cela ?
L'enjeu de ce contrat est colossal. J'imagine que Veolia s'apprête à proposer une petite baisse du prix de l'eau pour les usagers, ce qui permettra au président du Syndicat de plastronner. En vérité, les profits faits par Veolia sur ce marché-là sont tellement considérables, que l'entreprise pourra, dès lors, répondre à d'autres appels d'offres à des prix quasiment cassés, et donc batt&e; ses concurrents sur d'autres marchés dans un contexte de concurrence qui sera tout à fait faussé. Le Sedif est une sorte de rente de situation, qui permet à Veolia, depuis son "donjon d'Ile-de-France", de se battre d'une façon un peu déloyale sur des marchés plus petits en France, ou ailleurs dans le monde.
Vous semblez très remontée...
Le Syndicat des eaux est une sorte de caricature d'un certain système. Depuis des décennies, les grands partis se répartissent les présidences de syndicats : à l'UMP, le Sedif ; au Parti communiste, les services funéraires ; au PS, les ordures ménagères. Au moment de voter, les accords tacites passés il y a bien longtemps sont reconduits, ce qui assure une certaine stabilité, à la fois des équipes et "des pratiques, à la tête de ces grands syndicats".

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines