Magazine Poésie

Cavalier de brume (Jean Joubert)

Par Arbrealettres
Cavalier de brume (Jean Joubert)


Cavalier de brume

Ce que tu vois,
ce que tu
bois,

ce qui frôle ta paupière,
pèse dans ta main,
s’allège,

ce qui te lisse, te ploie,
ce qui gronde
puis s’apaise,

ce qui lèche le feuillage,
fend la graine,
la partage,

ce qui parle à ton oreille
et ne dit rien
que le vent,

ce qui glace,
ce qui brûle,
ce qui te vêt,
te dénude,

c’est le sang et c’est la chair
de l’oublié,
du cavalier de brume.

(Jean Joubert)


Illustration: Albert Edelfelt



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine