Magazine Science

La physique des horizons:vie extra-terrestre(3)??

Publié le 18 mai 2010 par 000111aaa

2-2°/ LES CALCULATEURS DE L INCONNAISSABLE DRAKE ET SUCCESSEURS SETI@home

Il m est nécessaire de rappeler que les radioastronomes groupés autour de FRANCIS DRAKE ont fini par se poser le problème d une réception d’un signe de vie intelligente par détection d ondes radio arrivant de l espace . Et en novembre 1961, après plusieurs débats avec d’autres astronomes sur les perspectives d'une recherche d'une telle forme de vie , Francis Drake présentait l équation présentée dans mon dernier article : 'N = R x fp x ne x fl x fi x fc x L

Enfin, en 1992, DRAKE publia un livre 'Is Anyone Out There ?', 'y a t'il quelqu'un à l'extérieur ? pour résumer ses convictions

J’entreprends aujourd’hui de vous présenter deux de ses successeurs

2-2-1/:CARL SAGAN

Carl Sagan (1934-1996) était professeur et directeur de laboratoire (astronomie) à l'Université Cornell . Il est l'un des fondateurs de l'exobiologie.et a contribué à la plupart des missions automatiques d'exploration spatiale du système solaire. C ‘est lui qui (bien que célèbre pour son scepticisme) a mis en place le programme SETI.

SETI est un acronyme pour Search for Extra-Terrestrial Intelligence SETI@home est un projet de calcul distribué utilisant des ordinateurs branchés sur l'Internet. Il est hébergé par le Space Sciences Laboratory de l'Université de Californie, Berkeley et accessible a tout public depuis le 17 mai 1999 N'importe qui possédant un ordinateur ayant un accès à l'Internet peut participer à SETI@home en exécutant un programme gratuit qui télécharge et analyse les données d'un radiotélescope.

Donc , si vous désirez mener votre petite recherche personnelle d extra terrestres communicants vous pouvez participer : la chasse est ouverte tous les jours !

J e m empresse tout de meme de refroidir votre curiosité :le projet n'a détecté jusqu’à aujourd’hui aucun signal identifié comme celui d'une intelligence extraterrestre, il y a plusieurs candidats à certains endroits dans le ciel où des pics d'intensité seraient semble t il difficilement attribuables à du bruit cosmique. À ce jour, le principal candidat a été annoncé (septembre 2004), il se nomme Radio source SHGb02+14a.

La curiosité n’a pourtant pas manqué : Avec plus de 5,2 millions de participants depuis le 17 mai 1999, le projet a accumulé plus de deux millions d'années de temps d'analyse d'ordinateur….Pour contrebalancer cet insuccès je dois toutefois vous prévenir que l'astronome SETH SHOSTAK a affirmé, a partir de l'équation de Drake, qu'avec de la patience un signal pourrait s avérer concluant entre 2020 et 2025. .( Confessions of an Alien Hunter: A Scientist's Search for Extraterrestrial Intelligence, Seth Shostak, foreword by Frank Drake 2009, ISBN 1426203926.)

Ne croyez pas , chers lecteurs , qu’il nous arrive de l espace des signaux radio tout « épluchés » car les ondes électromagnétiques tout comme les autres systèmes d ondes peuvent s’additionner dans un méli-mélo effroyable ; par conséquent déconvoluer dans un signal brut ses parasites ( le bruit cosmique) est un travail de fourmi ( photo)

img01128.jpg

2-2-2°/CHRISTIAN MAGNAN

Je l ai maintes fois cité à mes lecteurs et je rappellerai que son site est accessible sur INTERNET et qu il se partage entre un labo du Collège de France et l université de MONTPELLIER Ses calculs se basent sur l équation de DRAKE et il a pleine connaissance des résultats des comportements chaotiques décrits par JACQUES LASKAR et des données les plus récentes collectées partout ….mais son scepticisme est grand !…. Aussi le choix des paramètres fp etc le guident vers une réponse négative Nous serions vraiment les seuls dans l univers ……. J e dois rajouter qu il est (tout comme moi) un fervent partisan des thèses présentées par JACQUES MONOD dans « le HASARD ET LA NECESSITE mais qu il assigne à l apparition du phénomène vital terrestre une occurrence d une probabilité extraordinairement faible

Tenant beaucoup à respecter et être fidèle aux pensées des auteurs cités je vous présente le copier –coller de la citation de conclusion de CHRISTAIN MAGNAN : « Soyons franc et honnête : nous avons vu qu'à l'heure actuelle la science ne sait pas mener à bien ce calcul de probabilités relatif à l'avènement de la vie et du genre humain. Même si je pense personnellement, au vue de toutes les données, que la vie est effectivement improbable, que par conséquent elle n'a pas pu naître ailleurs par hasard et que nous sommes définitivement seuls dans cet Univers inhospitalier aux dimensions inconcevables dont on conçoit mal la finalité, je ne peux pas dire que la science nous force à adopter cette conclusion. Mais en sens inverse il est temps d'affirmer, face à la publicité tapageuse qui est faite autour de la question, que cette même science est extrêmement loin de pouvoir déclarer la vie fortement probable au point de laisser entendre qu'on la trouverait ailleurs dans l'Univers »

A suivre


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte