Magazine F1/moto

Mercedes ne fait pas appel

Publié le 18 mai 2010 par Jg56

Mercedes Grand Prix a finalement décidé de ne pas faire appel de la pénalité de vingt secondes infligée à Michael Schumacher peu après l'arrivée du Grand Prix de Monaco de ce week-end. Le pilote allemand s'était rendu coupable d'un dépassement sur Fernando Alonso dans le dernier tour de course sous la fin du régime de la voiture de sécurité.

L'écurie allemande avait dans la foulée fait part de son intention de contester cette décision en se fiant aux drapeaux verts présentés par les commissaires de piste. Mais la règlementation sportive et l'article 40.13 stipulent en fait qu'il est impossible de dépasser si la voiture de sécurité à régi le dernier tour de course, et malgré les drapeaux verts
« Dans le dernier tour du Grand Prix de Monaco 2010, Mercedes GP a donné l'ordre à ses pilotes, Michael Schumacher et Nico Rosberg, de faire la course à partir de la ligne de la voiture de sécurité jusqu'à la ligne d'arrivée comme le permettent les articles 40.7 et 40.11. » explique l'équipe du constructeur à l'étoile.
« Mercedes était bien conscient de l'article 40.13 qui stipule que les dépassements ne sont pas autorisés si la course s'achève sous le régime de la voiture de sécurité. Cependant, nous pensions que la combinaison du message '"Voiture de sécurité rentrant dans ce tour" et ' piste dégagée" avec les drapeaux et lumières verts montrés par les commissaires de piste après la ligne de la voiture de sécurité, indiquaient que la course n'était pas terminée sous la voiture de sécurité et que les pilotes étaient libres de faire la course.
Ce point de vue a été partagé avec la majorité des écuries présentes dans le top dix qui ont également donné à leurs pilotes l'instruction de faire la course jusqu'à la ligne d'arrivée.
Il était clair lors de nos discussions avec les commissaires de course qu'ils avaient compris les raisons de notre interprétation et reconnu que cette situation était nouvelle et jamais expérimentée précédemment mais ont finalement repoussé décidé d'infliger une pénalité. »
La FIA a néanmoins promis que ce fait de course serait prochainement à l'ordre du jour lors de l'une de ses réunions pour améliorer la lisibilité de la règlementation. Il serait par exemple impossible que cela se reproduise si la voiture de sécurité terminait intégralement le dernier tour.

« La FIA est d'accord pour inclure l'article 40.13 à l'agenda du prochain groupe de travail sportif pour en discuter et d'étudier l'échelle des pénalités d'après-course. Nous pensons que la pénalité infligée à Michael Schumacher est disproportionnée dans de telles circonstances.
Même si nous ne pouvons être satisfaits de l'issue, nous sommes heureux que la FIA ait reconnu les raisons de notre interprétation. C'est la raison pour laquelle, dans les intérêts du sport, Mercedes GP Petronas n'interjettera pas appel. » a ajouté Mercedes dans son communiqué.
« Par ailleurs, Mercedes aimerait insister sur le fait qu'il soutient complètement l'introduction d'anciens pilotes dans le panel des commissaires de course et est pleinement satisfait que les commissaires aient acté professionnellement, impartialement et correctement sur ce problème. »

null


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jg56 34 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines