Magazine Journal intime

Laine, constipation et larmes de dromadaires

Par Ghizlane

                                              NejmDSC04184a a grandi, et le voici perdant son joli duvet beige qui servira à la confection de burnous moëlleux. Nous avons terminé son toilettage aux ciseaux. A la saison chaude les dromadaires perdent une partie de leur gros pelage laineux. La laine est utilisée ici pour beaucoup de tissages traditionnels, comme les tapis et les toiles de tente nomade, les sacs, les manteaux de bergers.

Après sa tonte d'été, Nejma a eu droit à sa première douche...Il a d'abord blatéré de toutes ses tripes comme un bébé qui pleure, en recevant l'eau sur son dos, tandis que Anwar le chamelier l'étrillait à la brosse. Puis le petit dromadaire a fini par apprécier sa toilette annuelle, puis a posé sa jolie tête sur le sol.

DSC04193.JPG

Ce même jour, le grand dromadaire Sahab, chef du troupeau, était constipé à s'en rendre malade après une fugue nocturne qui lui a permis d'éventrer un sac d'orge pour s'en mettre plein la panse ! Au résultat, trois jours de ventre gonflé et quelques larmes versées sous la douleur (et oui, les dromadaires pleurent...ainsi que la gazelle)...

 

DSC04165.JPG
De bon matin, Anwar est allé dans la montagne cueillir l'armoise odorante et en a fait une décoction dans une casserole de terre cuite. Une senteur entêtante a rempli la cuisine. Après filtration cela a donné un breuvage amer de couleur ambrée que Amor a versé au fond de la gorge de notre gourmand.

La médecine a fonctionnée à merveille, une heure après Sahab se soulageait abondamment et retrouvait son oeil pétillant et son étrange sourire de camélidé. Le bonheur tient parfois à peu de choses...

Laine, constipation et larmes de dromadaires
DSC04147.JPG


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ghizlane 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte