Magazine F1/moto

Grand prix de Monaco, analyse

Publié le 18 mai 2010 par Blogf1eu

Il n’y a pas eu beaucoup de dépassements dimanche dernier a Monaco mais ce n’est pas une surprise. Monaco est le circuit ou traditionnellement il est quasiment impossible de dépasser à cause de l’étroitesse de la piste et l’absence de longue lignes droites.
On a bien vu Alonso se bagarrer avec des voitures infiniment plus lentes, par exemple celle de Di Grassi, qu’Alonso a mis plusieurs tours à dépasser!
Malgré cela Monaco reste un grand prix particulier qui fascine aussi bien les pilotes que les spectateurs.

L’évènement principal de ce grand prix est la nouvelle victoire de Webber sur son équipier Vettel, a la fois en qualification, et en course. Comme a Barcelone! En deux courses Webber a complètement inversé la tendance de ce début d’année ou Vettel semblait intouchable. Il donnait l’impression d’être le meilleur pilote sur la meilleure voiture. Il donnait l’impression que ses déboires dus a la fragilité de sa voiture ne l’empêcherait pas d’être champion du monde cette année. Que de toute façon il gagnerait la course suivante. Il a maintenant un vrai concurrent chez Red Bull capable de le battre a la régulière. Ce n’est pas forcement une bonne affaire pour l’équipe RedBull!

Kubica a fait une belle prestation ce week end, a la fois en course et en qualifications. Il a titillé les Red Bull, mais en fait il etait assez loin, a 3 dixieme en qualif (ce qui est enorme ici) et bien entendu aucunement en mesure de s’imposer.

Les McLaren sont les grosses déceptions du week end, moyennes en qualifs et en course, ne faisant que le 10eme temps en course pour Hamilton (qui n’a peut être pas forcé tant il est impossible de dépasser ici). Button a été faible.

Les Ferraris ont finalement sauvé les meubles, avec la 4eme place de Massa et la 6eme d’Alonso, qui partant dernier a obtenu un résultat inespéré.

Les Mercedes confirment le manque de potentiel, mais il se dégage surtout une atmosphère assez négative. En particulier dans la relation entre les pilotes. Je n’ai pas trouvé très élégant la manière de Schumacher de se plaindre de Rosberg en qualification.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blogf1eu 59 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines