Magazine

Un monde perdu sous l'Antarctique

Publié le 19 mai 2010 par Alchiemy

vostok.gif Vous connaissez sans doute "la nuit des temps" de René Barjavel... Un de mes romans préférés, où une équipe de scientifique met à jour en Antarctique une femme, Eléa, issue d'une civilisation très évoluée qui occupait la Terre 900 000 ans auparavant.

D'un point de vue scientifique, cette histoire, quoique totalement fiction, pouvait très bien être plausible lorsque l'on sait que l'Antarctique est une couche de glace dépassant les 4000 mètres d'épaisseur. Qu'est ce qu'il y a à sa base ou sous l'archipel qui la supporte ? On n'en sait pas grand chose.

Justement, une équipe de scientifique ont établi il y a plusieurs années une découverte majeure : à 4 km sous la surface de glace se trouve ce qui est le sixième plus grand lac existant sur Terre : environ 10 000 km2, soit environ la surface du Lac Ontario, pour une profondeur deux fois supérieure (500 m). Cette découverte fait suite à plusieurs théories depuis les années 70, lorsqu'une campagne britannique de mapping radar a permis d'identifier la surface du continent sous la glace...sauf à cet endroit précis, où le radar était incapable d'identifier le moindre relief.

Lake_Vostok2.jpg
Pour situer un peu, le lac est situé sous la station de Vostok, construite en 1957 par les Russes : on y accède au terme d'une route de 1000 km depuis la côte, jusqu'à cette zone où a été enregistré le record de la plus faible température jamais enregistrée (- 89 °C). Étrangement, un lac arrive à subsister ici, et les scientifiques l'expliquent par le rôle isolant que jouerais la glace, qui capterait ainsi la chaleur émanant de la Terre.

Les enjeux peuvent aussi ridicules qu'énormes, car un environnement aussi extrême pourrait accueillir une faune et une flore jamais observée auparavant... Ou alors que des bactéries, voire rien du tout. Malgré tout, le lac ayant été coupé du reste de la biosphère il y a au moins un million d'années, ceci pourrait avoir été une opportunité unique pour la vie aquatique de se développer sur une route totalement distincte. Un peu comme la vie terrestre à Madagascar ou en Australie finalement ! La NASA aussi est très intéressée, notamment pour d'éventuelles découvertes sur la vie extraterrestre : un des satellites de Jupiter (Europa), pourrait en effet contenir un immense océan sous sa croûte de glace...

Le problème essentiel, est, si l'on réussit à percer les 4 km de glace, de ne pas contaminer cet environnement par l'apport de particules du "monde de surface"... Et donc pour l'instant, le mystère reste entier...



Voir le documentaire de la BBC ici

Et pour aller encore plus dans la science fiction... Ce lac fait revenir des théories fantasmagoriques sur les survivances Nazies en Antarctique... Le Reich avait en effet mené plusieurs expéditions en Terra Incognita... Je ne résiste pas (en plus il y a des belles photos ) :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alchiemy 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte