Magazine Poésie

HUIS CLOS EN TOSCANE de Diana Lama

Par Fleurdusoleil

lundi 24 mai 2010

HUIS CLOS EN TOSCANE de Diana Lama

arton15639


Vingt ans après, six anciennes camarades de classe se retrouvent dans la somptueuse villa où elles avaient séjourné ensemble l'année de leur bac. Seule Piera, l'organisatrice de ce week-end «entre filles», manque à l'appel. Lucia, Amanda, Déda, Maria Luisa, Tatti et Giovanna imaginent alors toutes sortes de motifs à son absence.
Très vite, trois autres disparaissent. Leurs amies se rassurent en pensant qu'elles ont filé à l'anglaise. Mais la tension ne cesse de monter, d'autant que le week-end prend fin et que le minibus censé venir chercher les hôtes de la Villa Camerelle se fait attendre. C'est alors qu'Amanda, la plus angoissée de la bande, fait une macabre découverte. Y aurait-il une meurtrière parmi elles ?
Mon avis :
Je voudrais remercier Stéphie  pour le partage en faisant de ce roman un

48952107
.
Les couleurs de la couverture du roman et le lieu où se déroule  l’ histoire, la toscane, présageaient un thriller intéressant. 
Seulement je suis un peu déçue. Je me suis ennuyée tout au long de la lecture. 
Partant d’un schéma simple dans lequel sept femmes qui se connaissent depuis l’adolescence et qui sont réunies pour un week-end dans une demeure où parmi elles, se trouve un assassin, nous éprouvons une frustration car il aurait fallu qu’il y ait plus de suspense. Quand même, lorsque quelqu’un disparait, on ne se dit pas tout simplement : “ tiens elle a filé sans rien dire à personne !”. Alors quand trois personnes disparaissent et qu’en plus on découvre des objets leur appartenant  recouverts de sang, on se bouge un peu pour voir s’il ne leur est rien arrivé, non ? Et bien non, elles disparaissent une par une et ça n’inquiète personne ! Ce n’est que dans la dernière partie du roman ( les 50 dernières pages environ) qu’Amanda trouve toute cette histoire très étrange et commence à se poser des questions. Quelle naïveté!
J’ai en plus découvert très rapidement l’identité de la meurtrière. Les chapitres et la mise en place des personnages m’ont beaucoup aidé. Trop évident ! Donc plus aucun piment dans une lecture déjà très fastidieuse.
Comme je n’aime pas finir sur une note négative, je dirais que la fin est bien pensée. Je me suis dit que je n’avais pas tout perdu !
Vous pouvez lire aussi les avis d’autres bloggueuses : Gio, Stéphie, Sophie, Val, Sarah, Pimprenelle.

 
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fleurdusoleil 213 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines