Magazine

Prenez à droite au bout du couloir

Publié le 24 mai 2010 par Alex The Ghit

Faites-le savoir !- Mahatma Mosbilo, comment voyez-vous l’avenir des anciens ?
- Tu vois petit, la difficulté avec les personnes agées, c’est leur fragilité. Je ne sais pas ce que nous deviendrons en vieillissant et même pas si nous aurons des maisons de retraite pour nous accueillir. Aurons nous seulement des retraites d’ailleurs ?
- Vous n’étes pas vraiment concerné Mahatma, vous n’avez que 177 ans et votre espérance de vie est de 450 ans …
- Tu sais petit, les gens stockent leurs vieux dans des maisons spécialisées où ils évitent d’aller les voir parce que l’ambiance, l’odeur et l’inconfort les culpabilisent. Ils se demandent s’il seront eux aussi victimes de l’éviction sociale qu’ils font subir à leurs vieux.
Bon évidemment, certains nous diront qu’il faut bien les stocker quelque part et que rien ne dit que le déréglement climatique laissera aller jusqu’à l’entrée de la maison de retraite. C’est vrai qu’avec ces canicules, il va y avoir le risque de créer une sorte de filtrage naturel qui ne laissera de place qu’aux plus résistants. J’ai vu ça en 1976, en 1941 et en 1871.
- Ah oui Mahatma et c’était comment ?
- Pas de médias libres petit . Tu sais la canicule de 2003 n’aurait été qu’une dizaine de jours de châleur si les médias ne s’en étaient pas mélés. Les ministères auraient continué à nier en bloc.
- C’est horrible quand on y pense …
- Tu as raison petit, j’ai vu des parquets ruinés, le bois imbibé par le pourrissement des corps. J’ai moi-même du passer la paille de fer sur mon parquet …Tu vois cette tache en forme d’humain couché sur le coté ?
- Oui, là dans l’entrée ?
- Un vieillard qui a tenté de rejoindre la porte. La main tendue vers la serrure est le signe d’une grande détresse. Et vois-tu petit, la clé lui est resté dans la main. Sa main avait pourri puis séché et pour récupérer la clé, on a du prendre un burin !
- Un burin ?
- Oui, il a fallu broyer car tout s’était soudé. Tiens prend cette clé…
- Oui …
- Tu vois les particules collées dans les reliefs de la clé ? Je n’ai jamais pu les ravoir … C’est comme cette oxydation sur la petite cuillère que tu as trempé dans ton café …
- Euh …
- Il avait gardé la cuillère dans la bouche. Un truc de vieux qui mange sa confiture . Le pot était moisi sur sa table de cuisine et il y avait encore la radio en marche sur RTL.
- J’ai la nausée…
- Je te comprends, cette radio me donne aussi le bourdon. Je comprends à peine ce que dit Philippe Bouvard. Sa prothèse dentaire doit être trop grande.
- Mais Mahatma, vous vivez dans un lieu de mort ?
- Nous vivons tous dans de tels lieux. Pas une station de métro n’a évité un suicide, la Tour Eiffel a généré des morts… Vous autres les humanus ordinarus n’avez aucune noblesse dans la mort. Vous crevez n’importe où … Sais-tu qu’un humain sur 100 de plus de 50 ans meurt dans ses toilettes ?
- Non, je l’ignorais …
- Tu vois et pourtant , tout le monde y va, sans restriction …
- Vous êtes donc pessimiste pour nous et nos vieux jours ?
- Pas du tout. Je dis simplement que le parcours sera difficile pour tous pour aller au bout du chemin …

C’est bien de pouvoir parler de tout de son vivant.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Alex The Ghit 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte