Magazine Poésie

Poeme de Abderrahmane Laghzali : Si j'etais vent

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Si j'étais vent…

 

 

Si j'étais vent

Je me ferais

Des ailes de soie

Je me ferais doux

Et sous mes ailes

Que je parfumerais

D'enivrants poèmes

J'abriterais les enfants

Souffreteux de ce monde

 

Je sècherais leurs larmes

Je leur apprendrais à souffler

Pour parler la même langue

 

De félicité sans nuages

Ils frissonneraient

Et,

Des :

do

 ré

mi

fa

sol

la

si

do

Ils deviendraient

 

Et le Temps

Le Temps

S'inclinerait;

Ses dents il rentrerait 

Et un piano il serait


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines