Magazine Humeur

Vive les cicatrices

Publié le 25 mai 2010 par Anthonynaar
Care. C’est le nouveau machin socialiste, pour qu’on s’aide tous les uns les autres. Qu’on se soutienne. Que nous vivions dans du coton toute notre vie. Un machin qui nous vient tout droit des Etats-Unis. Décidément, en tant que centre politique et culturel de l’Occident, les américains nous refilent vraiment toutes leurs merdes.
Enfin, nouveau…
Non, en fait, il n’y a rien de nouveau là dedans. Ce n’est que la théorisation de Ségolène Royal allant pleurer avec un handicapé devant des millions de téléspectateurs. Oh mon pauvre petit. Oh mon tout beau. Oh mon brave handicapé. Oh mon amie la victime.
Viens que je te serre dans mes bras. Viens que je te réconforte. Viens que je te fasse un gros câlin.
Ca me fout la gerbe.
Non pas que j’ai un problème avec le fait d’être réconforté quand j’ai quelque chose qui va mal. Non, le truc, c’est que ce sont des proches qui s’en chargent. De la famille, des amis. Et assurément pas l’Etat.
Franchement, faire du réconfort une politique publique, c’est affreux. Déjà parce que ce n’est pas à des connards de politicards ou à des fonctionnaires de s’en occuper. Ensuite, parce qu’il faut quand même en chier dans la vie.
Sinon, quel intérêt ?
En soi, le care n’a rien de nouveau.
Le care, ce n’est que l’aboutissement politique du métrosexuel, lui-même n’étant que l’aboutissement de la féminisation du monde.
Se soigner, manger cinq fruits et légumes par jour, mettre de la crème hydratante sur le visage, recourir à la chirurgie esthétique, prendre des compléments alimentaires…
Résultat ?
Le néant.
Un corps trop en parfaite santé, une haleine trop fraîche, une peau trop douce.
Ca n’existe pas tout ça.
Qu’ils soient parvenus à en faire une réalité ne veut pas dire que ça existe.
Un corps qui ne souffre pas, qui ne porte pas sur soi les marques de la souffrance de la vie, c’est soit un corps d’enfant, soit un corps qui n’a rien fait, rien vécu, rien subi.
Un corps qui a passé toute sa vie dans une bulle ouatée.
Bref, un corps asservi au care.
Car un corps qui a vécu, qui a fait des choses, a forcément souffert, et en porte les marques. Un corps qui a agit porte des cicatrices, d’une manière ou d’une autre.
Du coup, c’est rugueux, ça sent, c’est un peu moche. Ca porte sur soi les bourrelets, signe qu’on a pris plaisir à la bonne chère. Les jointures abimées, parce qu’on a été en colère et qu’on s’est passé les nerfs sur un sac de frappe plutôt que sur un inconnu. Les microcoupures du rasage. L’haleine de la pipe ou de l’alcool. Une imperfection de naissance, que l’on a laissé car elle nous rappelle d’où l’on vient et qui l’on est. Des flatulences parce qu’on n’a pas respecté les normes des diététiciens. Des cicatrices, parce qu’on s’est cogné ou battu.
Ou, tout simplement, les rides, qui montrent que l’on a vécu et vieillit.
Vous n’avez rien de tout cela, ni rien du même genre ?
Alors vous êtes soit un enfant, soit une abstraction.
(Tout ça est éminemment masculin, certes, et je suppose qu’une femme aurait un point de vue différent sur la question. Mais que voulez-vous, je ne vais pas cacher mon genre. Après tout, Fight Club aussi est très masculin.)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Vive le Bhoutan !

    Vive Bhoutan

    Attali a raison : le Bhoutan c'est vachement bien. Non seulement ils préfèrent tenir compte du bonheur et de la qualité de vie que de l'accumulation de biens... Lire la suite

    Par  Anthonynaar
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Mulhouse : Le festival de l'automobile et de la pollution à l'ozone du 2 au 4...

    Mulhouse festival l'automobile pollution l'ozone juillet 2010 Vive enfants.

    Laissez un environnement salopé par l'automobile à nos enfants ... merci Mulhouse , Bravo le plan climat Le prix "économique" de la lubie festivalière n'est... Lire la suite

    Par  Ericbloggeurcitoyen
    HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • J9 Vive les légumes !

    Vive légumes

    Je trouve que ça va de mieux en mieux. Je veux dire par là que non seulement, comme je l'ai déjà dit, je n'ai plus vraiment de sensation de faim et je suis de... Lire la suite

    Par  Ditavoncheese
    CÔTÉ FEMMES, HUMEUR, SANTÉ, SOCIÉTÉ, TALENTS
  • Retraites : Vive le «Parlement croupion» de Sarkozy !

    Retraites Vive «Parlement croupion» Sarkozy

    Souvenez-vous : Nicolas Sarkozy – pour mieux faire gober sa réforme de la Constitution, dont le seul objectif était de pouvoir parler devant le Congrès : sa... Lire la suite

    Par  Kamizole
    HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Vive les RTT

    Elles permettent de ne pas aller au travail les jours de grève des seigneurs de la SNCF et de la RATP. Petit rappel : "Les dessous d’une grève politique" Voir... Lire la suite

    Par  Expliquemoi
    HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Dites non aux gels indestriels et vive les gels bio!

    Dites gels indestriels vive bio!

    Depuis quelques années déjà, le gel est de retour. Toujours plus fort, plus résistant,… plus collant. Grâce à cette colle capillaire toutes les coiffures sont... Lire la suite

    Par  Kiffegrave
    HUMEUR
  • Vive les poêles à bois

    Rappelez vous l'an dernier, en plein hiver, des centaines de foyers ont été privés d'électricité, non pas par un accident mais par une surcharge. Trop de... Lire la suite

    Par  Philippe Delage
    ENVIRONNEMENT, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Anthonynaar 74 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines