Magazine

Des faces A des faces B

Publié le 25 mai 2010 par Grainedesoleil

La plume n’y est pas

Et le cœur non plus !

Le corps en carcasse qui,

Se traine, se trainasse

D’année en année

se regarder en pleine face

Y’en a qui trouvent ca beau

J’vois des visages

qui s’effacent, s’effacent

Un an d’attrapé,

En une seule journée

La quarantaine est un bel âge,

Du temps qui passe et passe,

La der des trente,

En révérence je salue

Ces tranches et

Tourne l’impasse et passe

Pas de rimes au rythme croisé,

Trois notes de guitare pour m’accompagner,

Ca passe ou ca casse

Qui fanfaronne mots savoir aimer,

Et ne les dire que jour de beau dimanche,

Les grossiers de la semaine

Déclassent sans classe.

On pérorerait

Petit perroquet

Mais pourquoi jouer face

Puisqu’il y a pile en profil.

Jouons biface, deux faces

 

Désenlogiquer : perdre la logique

Tout comme arithmétiquer : une façon d’astiquer

Absurde, illogique, néologisme

En préface des Faces

 

A, des faces B

C’est déjà pris BB

L’a fini au trou

limace, grimace

Pensons instincts ?

Pensons instant

En ce beau jour d’automne

Ca s’agace, sagace

Je te salue Aube fugace

Et reviendrai un peu mûrie

Caresser la plume et

de vieilles carcasses, vieille carapace.

(Ecriture automatique 2) 14 10 08 Kty


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Grainedesoleil 215 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte