Magazine Insolite

Les bijoux indiscrets

Publié le 25 mai 2010 par Didier Vincent

Caméra subjective suggestive

Quand le sexe parle, on revient au roman de Diderot, précursur de Bataille et de Barthes. Les bijoux indiscrets : ce fameux anneau qui permet au sexe de s'exprimer, lui qui, depuis Freud n'a de cesse de s'excuser d'être. Depuis Freud, énième avatar des religieux, sans doute. En général, c'est le sexe qui fait parler de lui. De Freud à Lacan, toute l'origine du monde, cachée sous une peau de peinture. Donc, le sexe n'est jamais cru quand il est cru ou bien l'inverse (cru de crudité ; pas l'entrée - quoique) et cru de croyance. Oyez donc cette pub en caméra suggestive et fera jaser. Mais retournez donc aux classiques libertins comme ne cesse de clamer Sollers afin de déniaiser cette époque où le sexe est tabou, finalement, tapi qu'il est sous ce tapis d'images aseptisées. L'époque attend encore son seigneur des anneaux, celui qui nous délivrera une fois pour toutes de tout ce fatras religio-psychanalytique qui oblitère une parole heureuse.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Didier Vincent 10352 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine