Magazine Photos

Dans mon quartier

Par Villefluctuante

Dans mon quartier

Soudain, derrière un taillis, un château apparaît comme une petite pâtisserie avec trop de chantilly.


Dans mon quartier
 

Dans une battisse en rénovation le cartouche « labor » apparaît au regard. Image d'un passé révolu prônant la valeur du travail.


Dans mon quartier
 

Le restaurant Kébab a brulé dans la nuit. Les rumeurs les plus folles circulent en ville sur l'origine de l'incendie.


Dans mon quartier
 

Derrière les façades existent encore des jardins sauvages.


Dans mon quartier

De cette fenêtre s'échappe de jour comme de nuit le son surélevé d'une télévision jamais éteinte. Parfois l'occupant de l'appartement regarde depuis sa fenêtre les gens passés. Regarder,écouter.


Dans mon quartier
 

C'est le premier mai et le défilé s'étend nonchalamment le long de la rue principale.


Dans mon quartier
 

Un sculpteur s'est installé dans un ancien magasin. « passage latent des racines du passé vers un magnifique présent de lumière ». Inutile de dire qu'ici on l'attend de pied ferme le présent de lumière.


Dans mon quartier
 

Un marchand propose de jolis pavillons sous cloche, rêve tranquille d'un petit chez-soi sans les autres.


Dans mon quartier
 

Comme souvent les poubelles sont éventrées redonnant à la rue sont caractère médiéval.


Dans mon quartier
 

Les chats hantent la rue, nourris par les mamies.


Dans mon quartier
 

Le plafond de cette venelle est toujours crevé. Longtemps il a servi de cache au petit dealer du bout de la rue. Le marchand parti, seul la béance est restée, comme un tabernacle illicite.


Dans mon quartier

Régulièrement des véhicules de pompiers et de gendarmerie sont dans la rue pour des interventions diverses : malaises, coups et blessures, interpellations... au point qu'on y fait même plus attention. La misère est acceptée en l'état, on essuie juste la plaie qui suppure.


Dans mon quartier

Des manifestants, toujours les mêmes, qui prennent régulièrement la tête d'un maigre cortège pour rappeler que les licenciements touchent durement la ville et qu'une partie de la population souffre.


Dans mon quartier

Un jardin d'enfant bondé à la sortie de l'école. Malgré l'effort considérable des employés communaux pour rendre l'endroit trivial, les enfants trouvent toujours le moyen de s'approprier les lieux en les détournant.


Dans mon quartier

Un avis pour la perte d'un furet qui interroge : est-ce la mode des pets atypiques où la présence du massif forestier tout proche avec des possibilité de chasse à l'ancienne ? Toujours est-il que depuis quelques jours nous fredonnons en passant : « il court, il court, le furet... »


Dans mon quartier

Des jeunes hommes qui réparent inlassablement leur mobilette qui leur permettra ensuite de sillonner le quartier en pétaradant pour attirer l'attention des filles.


Dans mon quartier

Sur le marché un producteur local étale devant lui quelques sacs contenant ses haricots et ses plants d'oignon. A lui seul, il représente toute la fierté du coin pour la « mogette ».

Dans mon quartier

Des vieux que l'on ne croise qu'au marché, à croire que la semaine ils se cachent. L'endroit semble être le dernier lieu de sociabilité pour eux, vestige du passé dans une ville qui a considérablement changée.


Dans mon quartier

Un bar de nuit où la jeunesse clean se retrouve pour discuter et boire des bières tandis qu'un dealer d'héroïne habite juste au dessus et inonde la rue de son commerce.


Dans mon quartier

Dans une venelle près du magasin hard-discount, un endroit où quelques personnes se retrouvent pour consommer immédiatement le produit de leur course et le jeter là en tas. Et depuis le temps que ça dure, la tas est maintenant conséquent.

Dans mon quartier

Un café nommé Marius en mémoire du père de la patronne où on se lamente de la rue déserte à 19H00, « la faute à Internet, aux ordinateurs et aux voitures. Alors qu'avant, quant on appelait encore l'endroit le bout de la ville, c'était mieux, les gens se parlaient ».


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Lire, écouter, voir: Zapculture, première

    Lire, écouter, voir: Zapculture, première

    J'ai travaillé, plusieurs fois, à la radio. Mes premières expériences datent de 1975, déjà. Une quinzaine d'années plus tard, j'ai été chargé d'une chronique... Lire la suite

    Par  Pmalgachie
    CULTURE, MUSIQUE, TALENTS
  • Derrière toute chose exquise

    Derrière toute chose exquise

    de Sébastien Fritsch aux éditions du Pierregord Jonas, la quarantaine, photographe, aime les femmes, de préférence jeunes, très belles, grandes, élancés. Il... Lire la suite

    Par  Bloulou
    NOUVELLES, TALENTS
  • Regarder quelqu'un se regarder

    Regarder quelqu'un regarder

    Voir quelqu’un se regarder nous en dit plus long sur la personne que de la regarder agir Lire la suite

    Par  Paule
    PSYCHO, TALENTS
  • Le conseil en image... C'est quoi?

    conseil image... C'est quoi?

    La première image que l'on donne de soi, c’est son apparence physique et reste souvent tenace et déterminante... C'est pourquoi, il est important qu'elle soit... Lire la suite

    Par  Fatizora
    CÔTÉ FEMMES, MARIAGE, TALENTS
  • Il est bon parfois...

    parfois...

    Il est bon parfois de se demander Pourquoi les choses sont si compliquées. Est ce notre curieuse habitude De nous complaire dans la servitude Qui nous empêche... Lire la suite

    Par  Plume
    TALENTS
  • le quartier

    J’ai trop aimé la vie pour me perdre aujourd’hui, J’ai marché nonchalant comme un passant s’en lasse, Sans poser de questions ni rire d’insolence, Et tous bien... Lire la suite

    Par  Plouf
    TALENTS
  • Derrière l'horizon au Cube

    -- Le Cube (Issy les Moulineaux / FRANCE)-- du 2 février au 24 juillet 2010-- entrée gratuiteJ'y suis allée en fin d'après midi. Lire la suite

    Par  Linciel
    BD & DESSINS, TALENTS

A propos de l’auteur


Villefluctuante 200 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines