Magazine Poésie

Ayant connu le souffle fade (Jean Joubert)

Par Arbrealettres
Ayant connu le souffle fade (Jean Joubert)


Ayant connu le souffle fade et rare de la terre
dans le vol inversé des branches appauvries
que jamais n’a hanté mésange ni lumière

et le poids du silence aux granges de poussière
où tous les blés du monde sont battus,

ayant ressuscité le septième jour,
rejoint mon corps béant comme une maison vide
où chaque hiver brise un linteau, fend une porte
pour les fêtes de mai au lierre et des ciguës,

j’ai pavoisé de linges les fenêtres,
armé le feu, puisé la force des citernes.

J’ai tiré de la nuit mon coeur, mes mains, ma bouche,
habité ces châteaux que traverse la foudre
et que je reconstruis aux pentes difficiles

et que je reconstruis,
ne sachant plus ce qui est mort en moi et ce qui vit.

(Jean Joubert)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Le monde froid (Jean Joubert)

    monde froid (Jean Joubert)

    Le monde froid Comme si les feux ne pouvaient que brûler bas dans le brouillard, mêlant le gris au gris, voilant la face d’un soleil lunaire. Comme si l’arbre... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Epouvantable clarté (Jean Joubert)

    Epouvantable clarté (Jean Joubert)

    Eparpille, cherchant le lieu d’asile, L’ordre fermé, le centre où se dissout la meute de poussière – tu tournoies. Quel messager? Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Fragile (Jean Joubert)

    Fragile (Jean Joubert)

    Fragile Celui qui festoyait aux tables du soleil A mordu dans la glaise étroite du tombeau, Celui qui déchiffrait le langage de l’eau Meurt d’une étrange soif... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Cavalier de brume (Jean Joubert)

    Cavalier brume (Jean Joubert)

    Cavalier de brume Ce que tu vois, ce que tu bois, ce qui frôle ta paupière, pèse dans ta main, s’allège, ce qui te lisse, te ploie, ce qui gronde puis... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Histoire de la Nonne (Jean Joubert)

    Histoire Nonne (Jean Joubert)

    Histoire de la Nonne Rebroussée par un vent brutal, sa chevelure lui tomba sur le visage, l’aveugla, l’enivra. C’était avril, le temps des rages, des errances. Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • A notre seuil de silence et de froid (Jean Joubert)

    notre seuil silence froid (Jean Joubert)

    Encerclés, non par des flammes d’où jailliraient le coq, le cuivre, l’orchidée, éclatants même si mortels, mais par quatre glaciers où glissent sous le verre le... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE
  • Rouge-gorge (Jean Joubert)

    Rouge-gorge (Jean Joubert)

    Rouge-gorge Gorge de reine rouge, l’oiseau, le familier, dans le matin, ponctue le givre. Il n’emplit pas le ciel d’une clameur ni ne déploie d’ailes... Lire la suite

    Par  Arbrealettres
    POÉSIE

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine