Magazine High tech

Flattr : le système de micropaiement qui va sauver la presse ?

Par Ebouquin
Flattr : le système de micropaiement qui va sauver la presse ?

Les fondateurs de The Pirate Bay, le plus célèbre site d’échange de fichiers (illégaux), seraient-ils les détenteurs du modèle économique qui sauvera l’industrie de la presse ? Amusant et paradoxal n’est-ce pas ? Entre deux procès, Peter Sunde, le co-fondateur du navire pirate, travaille sur Flattr, un nouveau service de micropaiement inédit inspiré des fondamentaux et de l’esprit du web social.

Le principe est en réalité assez simple. Chaque utilisateur du service définit librement le montant mensuel qu’il souhaite allouer à la rémunération de contenus en ligne (musique/vidéo/articles…). A l’instar de Facebook avec “Like” ou de Tweetmeme avec “Retweet”, Flattr proposera un bouton “Reward”, qui permettra à chacun de récompenser les contenus appréciés dans la limite du budget défini. De fait, à la fin de chaque mois, le montant mensuel est divisé proportionnellement entre les détenteurs de droits des contenus récompensés, en fonction du nombre de clics.

Flattr : le système de micropaiement qui va sauver la presse ?

Ainsi mettons que vous consacriez un budget de 10€/mois, et que vous votiez pour 10 articles d’eBouquin en même temps que 90 articles sur d’autres sites. Nous toucherions 1 euro de votre part. Cela peut paraître assez peu à première vue, mais imaginons que 1000 autres lecteurs procèdent de la même façon, et cela donne au final un résultat très probant. On peut donc se rendre compte facilement de l’opportunité que cela représente pour des sites générant plusieurs centaines de milliers de visites par jour.

Flattr : le système de micropaiement qui va sauver la presse ?

Ce service pourrait également avoir un effet bénéfique au niveau des contenus. Alors que les sites d’actualité souffrent d’une remise en question de la qualité globale de leurs articles, un système de récompense inciterait les journaux à se rendre plus attractifs, et donc à se distinguer par la qualité et la pertinence de leurs travaux éditoriaux. Hausse qualitative des contenus pour une recherche quantitative de revenus, n’est-ce pas joli comme concept ?

En attendant le lancement officiel de Flattr, le TagesZeitung teste ce nouveau système de rémunération dans l’espoir d’y voir un modèle économique alternatif au financement par la publicité et les abonnements. Bientôt le début d’une nouvelle ère pour la presse en ligne ?

Partager cet article : Twitter Facebook Digg del.icio.us Wikio Netvibes email Print PDF

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ebouquin 10420 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines