Magazine

Le Chemin de St Jacques de Compostelle

Publié le 25 mai 2010 par Thegiao2001
1083.- Cette année, je fais la marche de la route vers Saint Jacques de Compostelle avec mon ami Laurent qui la suit par tronçon depuis plusieurs années. Camino de Santiago 19-22 mai 2010 024 
Pont de L'Hospital de Orbigo 
Parti depuis Vézelay, il est arrivé jusqu'à Leon en Espagne l'année passée et c'est donc notre point de départ pour cette dernière ligne droite. Partis mardi soir par un train de nuit pris en Gare d'Austerlitz, nous profitons d'une cabine couchettes privative avec service d'étage comme à l'hôtel, luxe qui va bien nous changer de la rigueur qui nous attend sur les dizaines de kilomètres à venir.Camino de Santiago 19-22 mai 2010 007 
Doux confort de la cabine couchette
 Mercredi à 8h03 nous embarquons dans un second train depuis Vallodolid bien au Sud pour remonter jusqu'à Leon. Laurent me remet l'indispensable Credencial, le livret du pélerin à faire tamponner à chaque étape et qui permet de bénéficier de l'hospitalité des gites. De plus il permettra de justifier de l'itinéraire parcouru et de recevoir la Compostela correspondant à au moins cent derniers kilomètres réalisés à pied en bicyclette ou à cheval. Camino de Santiago 19-22 mai 2010 033 
Rafraichissements offerts par un bon samaritain 
C'est assez éprouvant de marcher sept à huit heures par jour et faire trente-cinq kilomètres en moyenne. Le Camino de Santiago comme ils disent en Espagne est assez bien balisé surtout dans les villages où l'on trouve des flèches jaunes tous les deux mètres alors qu'en pleine nature, le doute est parfois présent pour aller à droite ou à gauche lors d'un embranchement. Heureusement certains peregrinos ont pris soin de laisser des flèches en pierres pour nous indiquer la direction. On croise des pélerins moins rapides, on se fait dépasser par des bicyclettes et on se dit à chaque fois "Ola ! Buen Camino !" avec un sourire franc et courtois. Camino de Santiago 19-22 mai 2010 027 
Escale à l'Hospital del Orbigo
C'est assez convivial en fait. On rencontre à chaque étape des finlandais, des suédois, des allemands, des autrichiens, des français, des suisses, des espagnols et même un breton parti de Quimper ! on échange nos impressions, on partage nos souvenirs, chaque village traversé et chaque tampon apposé est reçu comme une gratification. On se satisfait de peu et on apprend à ne porter que l'indispensable. C'est rageant de devoir porter des affaires inutiles comme des vêtements que je n'ai pas enfilé ou des accessoires que je n'ai pas beaucoup utilisé. On apprend par ses échecs également. Je peux facilement recharger mon iphone à chaque auberge car nous avons des pécés mis à notre disposition, ainsi qu'une cuisine équipée où nous faisons cuire nos repas. Camino de Santiago 19-22 mai 2010 045 
Arrivée à Rabanal del Camino 
Avec Laurent, nous avons surtout mangé des pâtes et des fruits pour compenser la perte quotidienne de nos 7.300 calories. La première portion Leon - Orbigo était moyenne avec un passage le long de la nationale N120 à côté des voitures et des camions. Après notre nuit à l'Abergue de l'Hospital del Orbigo - 5€ pour les pélerins -, c'était plus agréable avec des beaux paysages de plaines et de montagnes.Camino de Santiago 19-22 mai 2010 018 
La Cathédrale de Leon
 Entre 100.000 et 200.000 pélerins demandent la compostela chaque année et le Camino Francès, le chemin de l'Espagne du nord que nous empruntons a été dessiné lors des Xème et XIème siècles, suite à la découverte en l'an 800 du tombeau de l'apôtre Jacques, premier apôtre martyr de la chrétienté. Depuis la France, il y a quatre voies qui mènent à Saint Jacques : Vézelay, le Puy-en-Velay, Arles et Tours.
 Camino de Santiago 19-22 mai 2010 070
Laurent le guide spirituel du voyage
Les pélerins rapportaient une coquille maximus pectens pour preuve de leur voyage, sur notre route on a donc croisé de nombreux marcheurs avec leur coquille attachée au sac à dos.
Le secret d'une marche réussie, c'est de la crème solaire, de la crème pour les ampoules, de bonnes chaussures et des chaussettes de marche et surtout un sac à dos bien préparé. Je m'en rappellerai pour fin août où nous retournerons terminer notre voyage de Ponferrada vers Santiago !Camino de Santiago 19-22 mai 2010 073
Toutes les photos sont sur flickr.
Bande-annonce de "Saint Jacques ... La Mecque" de Coline Serreau

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thegiao2001 1967 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte