Magazine Info Locale

La fete sera-t-elle triste ?

Publié le 25 mai 2010 par Dornbusch

Juin, mois de la fête de la Saint Jean, mois des fêtes de villages.. et de villes. Saint Mandé fait “sa fête” la semaine prochaine et surtout se tient à Fontenay la traditionnelle “fête de la Madelon” les 5 et 6 juin prochains. Fête multiforme et atypique qui mêle brocante, stands associatifs et concerts, associée au nom de la Madelon puisque la tradition veut que la célèbre chanson des poilus de 14 ait été composée par un régiment stationné à l’Ecole Jules Ferry (ou une plaque en garde le souvenir).

Fete de la Madelon Fontenay sous Bois

Fete de la Madelon Fontenay sous Bois

Et pourtant cette année la fête de la Madelon pourrait avoir un un gout étrange. La fête pourrait avoir un parfum un peu triste. Depuis plusieurs mois les commémorations organisées autour de la Madelon, bal et élection d’une miss, défilé, semblent pris dans une spirale d’échec.

Usure du projet: certains manifestations ont vieilli, l’élection d’une miss de 18 ans est contesté par des voix féministes (et pas seulement) depuis un moment, le “défilé” est depuis plusieurs années en déshérence, très peu suivi par la population malgré un coût important (plusieurs dizaines de milliers d’euros).

Usure de l’organisation: pour des raisons certainement historique, 3 structures gèrent à Fontenay “les fêtes”, le Comité des fêtes, association indépendante ( loi 1901) créée en 1963, qui tire l’essentiel de son budget (plusieurs dizaines de milliers d’euros) de la municipalité, l’office du Tourisme ou Syndicat d’Initative dépendant directement de la mairie et étrangement situé en face de la patinoire et enfin le Service des fêtes, direction municipale.

De complexes règles de partage organisent l’action de ces 3 organismes.

L’action des membres bénévoles (association) ou des salariés (mairie) est souvent admirable; repas pour les retraités, travail par toutes les conditions y compris en situation d’urgence.

Pour autant la “gouvernance” de l’ensemble (je ne connais pas le budget cumulé des 3 organismes, qui doit être considérable) laisse aujourd’hui quelque peu perplexe. Quand s’y mêle une usure du pouvoir, des “traditions” quelque peu baroques et une usure du projet, il semble qu’il est temps de repenser l’ensemble.

Quelle(s) fête(s) voulons nous demain à Fontenay ? C’est la première question à se poser et nous ne manquerons pas de faire des propositions.

Quelle organisation et quel budget pour ces fêtes ? Cette question relève plutôt de la municipalité qui doit faire le bilan de l’organisation actuelle et préparer sérieusement l’avenir.

David Dornbusch

Secrétaire de la section socialiste de Fontenay sous Bois – Blog d’actualité politique de la 6° circonscription du Val de Marne (Fontenay sous Bois, Vincennes, Saint Mandé)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dornbusch 490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine