Magazine Humeur

Jafar Panahi

Publié le 25 mai 2010 par Chrysallia13

J'ai attendu un déroulement à cette histoire que j'ai suivi avant de me décider à vous en parler...

Grand absent du festival de Cannes cette année, je souhaitais parler de Jafar Panahi qui, comme beaucoup d'artistes dans cette région du monde est muselé par son gouvernement.

Je tiens à préciser mon opinion pour ceux qui pensent que : " Panahi/Polanski = même combat ", j'aimerai leur rappeler qu'entre un homme, dont le seul crime est de faire vivre l'art et la culture, qui se retrouve en prison et un autre qui est attaqué en justice pour un délit qu'il a commis et reconnu, il y a tout de même un énorme différence. Je monte au crédo! J'estime personnellement que ceux qui scandent se slogan salissent l'image de Monsieur Panahi en assimilant son combat à celui de Roman Polanski... soyons un peu objectif! Où est la similitude dans ces deux affaires?

Revenons-en aux faits : Jafar Panahi était absent du festival de Cannes parce qu'il était emprisonné depuis deux mois en Iran... les causes ne lui ont pas été indiquées mais il s'avèrerait que les raisons étaient dues à son opposition au régime dans un film qui n'est pas réalisé. Pendant le festival, nous avons eu l'occasion d'entendre deux lettres écrites par Jafar Panahi, il a commencé au même moment une grève de la faim... beaucoup de personnalités se sont mobilisées en son honneur.

Hier, la justice iranienne a ordonné sa libération sous caution mais ce n'est pas pour autant terminé pour lui puisque son dossier est, dans le même temps, renvoyer au parquet du tribunal révolutionnaire de Téhéran. J'espère que son combat, comme celui de nombreux artistes iraniens, portera les espoirs et ouvrira les esprits...

Bonne journée à vous!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chrysallia13 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines