Magazine High tech

Navibot, les fainéants ont trouvé leur aspirateur

Publié le 25 mai 2010 par Vicdb

navibot.jpg

Avoir un intérieur nickel, digne de Bree Van Der Kampf, c’est toujours agréable (surtout quand c’est fait par quelqu’un d’autre). Pour diminuer la plage horaire réservée au ménage, j’ai trouvé le produit high-tech qui va me simplifier la vie.

Samsung vient de commercialiser 2 robots aspirateurs intelligents. Le NaviBot SR 88 45 et le NaviBot 88 55 sont des perles de technologie au service leur utilisateur.  

Des aspirateurs sans fil

Ces aspirateurs sans sac sont autonomes pour aspirer tous types de sol (brosse+aspiration). Ils se baladent dans chaque pièce pour traquer la poussière, même dans les recoins que vous évitiez depuis quelques années, comme sous votre lit.

Grâce au système Visionary Mapping, le Robot Samsung dresse une carte de la surface à aspirer, à l’aide de la caméra dont il est pourvu. Il saura donc où il est déjà passé et se cognera moins dans les meubles. Il détecte bien évidemment le vide et les obstacles.  

Des robots aspirateurs design

Le NaviBot allie des lignes rondes agréables et pratiques à des fonctionnalités assez avancées. Avec ces aspirateurs samsung, la saleté au sol ne sera plus qu’un mauvais souvenir puisque vous pouvez programmer son heure mise en route pour tous les jours de la semaine. Une fois que l’engin commence à se fatiguer (90 minutes d’aspiration), il retourne seul à sa base pour être rechargé (2 heures).

La seule action qui nécessite votre participation active se réduit à vider le réservoir une fois plein.

Quand le petit électroménager se met à aspirer les tracas du quotidien, je pense qu’il ne faut pas passer à cotés et vraiment songer à adopter un robot ménager.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vicdb 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine