Magazine Société

Accord historique pour protéger la forêt boréale

Publié le 25 mai 2010 par Thedailyplanet

21 entreprises membres de l'Association des produits forestiers du Canada (FPAC) et neuf organisations environnementales ont annoncé la signature d'un accord sans précédent sur la conservation de la forêt boréale canadienne. Cet accord porte sur 72 millions d'hectares de forêts publiques, actuellement sous concession des membres de la FPAC. Une fois pleinement mis en œuvre, il permettra de préserver une grande partie de l'immense forêt boréale canadienne et de protéger le caribou des bois (espèce en voie d'extinction).

Les membres de la FPAC – qui gèrent les deux-tiers des territoires forestiers certifiés du Canada – s'engagent à respecter les normes environnementales les plus exigeantes en matière de gestion forestière, au sein d'une zone représentant deux fois la superficie d'un pays comme l'Allemagne. L'accord appelle à la suspension de toute nouvelle exploitation forestière sur près de 29 millions d'hectares au sein de la forêt boréale afin de développer des programmes de protection du caribou, espèce menacée. Dans le même temps, l'accord prévoit de maintenir l'approvisionnement en produits bois des scieries, garantissant ainsi la continuité de leurs activités.

L'accord identifie des engagements explicites pour les deux parties et définit un programme portant notamment sur : - le développement et la mise en œuvre de pratiques de gestion et d'exploitation forestières d'avant-garde ; - la réalisation de propositions communes concernant la création de réseaux d'aires protégées et la reconstitution des espèces menacées, notamment le caribou des bois ; - l'adoption d'une approche tenant compte du cycle de vie complet de la gestion du carbone forestier ; - un soutien au futur économique des communautés forestières et à la reconnaissance sur le marché mondial des résultats obtenus en matière de protection environnementale.

Cet accord est en fait le fruit d'années de campagne et de lutte contre les activités de certains industriels. Il s'agit d'une opportunité unique pour sauver le caribou des bois et protéger définitivement la forêt boréale en instaurant des pratiques forestières responsables au Canada. Ceci dit, les associations et les industriels ont encore beaucoup de chemin à faire ensemble pour que cet accord soit un succès.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Thedailyplanet 56 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine