Magazine Poésie

Poeme de Nataku : Ethernite

Par Illusionperdu @IllusionPerdu

Une partie du monde était morte. Je m'y suis aventuré, les routes et les chemins n'avaient pas les mêmes couleurs, tout était abandonné, les constructions semblaient agressives comme si elle avaient gagné une conscience ou qu'un esprit maléfique les habitait. Je ne sais pourquoi je m'aventurais de ce côté du monde, j'avais eu la chance d'être épargné alors que j'étais seulement quelques mètres plus loin. Je voulais peut-être retrouver quelque chose, je ne sais pas quoi, mais j'ai pris peur lorsque des loups hurlants façonnés de racines tordues vinrent à ma rencontre. Leurs cris ressemblaient à une douleur humaine.

J'ai fui, je ne croyais pas m'être enfoncé si loin dans la dévastation, dans la peur, dans le passé. Lorsque je parvins enfin là où je croyais retrouver la sécurité et mes certitudes, le ciel était devenu marron avec des nuances noires et pourpres. Des éclairs passaient de nuage en nuage, entourant comme une photographie en sépia, tes mains, au milieu de ce ciel, illuminées par la fureur électrique, apaisant peut-être les esprits en colère.

J'ai fui, encore plus loin, là où j'aurais pu tout oublier. Mais tout ces souvenirs ne me quittaient pas, me contraignaient à l'angoisse, et les loups chaque soir avant que je m'endorme, me lacéraient la poitrine. Rien n'était fini, tout restait à oublier même en ces lieux inconnus, les esprits étaient nichés en moi, effaçant tout espoir de les extirper par la frivole rêverie de la fuite.

Comme ultime remède, je me suis plongé dans des quêtes improbables de savoir, de trésors et tant d'autres choses simplement pour que les démons s'apaisent. Ils ne me lacèrent plus la poitrine désormais, mais chaque nuit j'ai peur que tes mains viennent rejoindre les miennes.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Prochain TERRITOIRE DU POEME.

    Le TERRITOIRE DU POEME présente                             FRANCINE CARON                                                                       ... Lire la suite

    Par  Ananda
    PHOTOS, POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Cassandre06 : Silence

    Silence, le monde s'est arrêté, Aujourd'hui, quand je t'ai entendu, Silence, dans cette clarté, Qui m'a tant et si bien déçue. Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Ctitof : Absences

    Une porte qui se refermeEt je reste dans le désirA l'écorce chaude et rugueuseDe ton doux retour où le videMe pousse déjà et m'enferme Pas une place ni de... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Gramophone889 : Volage

    Poeme Gramophone889 Volage

    Je t'avais découverte à l'étalageOù tu pratiquais l'effeuillageTa faim n'avait pas de quartierTu picorais à tous les grainetiers Si tu n'avais pas été aussi... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Coeurdeverre : ...Reste....

    Rencontrer un ami et soudain s'attacher...Simplement par des mots, être parfois liés...Pour des raisons obscures, savoir qu'il va partir...Alors que j'ai encore... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Nataku : Jour grabataire (l'emotion en couleurs)

    Flou artistique, les couleurs dégorgent dans la baignoire. Je me retrouve sur un quai gris, le soleil caché derrière d'épais nuages. Des gens courent puis se... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS
  • Poeme de Coeurdeverre : ...Insomnie...

    Les lueurs du matin se lèvent sous mes yeux...Je n'ai pas pu dormir, ou bien alors si peu...Dans les bras de Morphée, je n'ai pas su aller...Et les bruits de... Lire la suite

    Par  Illusionperdu
    POÉSIE, TALENTS

A propos de l’auteur


Illusionperdu 3193 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines