Magazine Nouvelles

Armand

Par Albanlao
Armand
Avant dernier jour avant de reprendre la route vers Paris. J'ai besoin de consolation. Demain, je me ferai un gâteau au chocolat.
Petit bilan de la semaine : temps de repos, satisfaisant; avancement de la salle de bain, raisonnable; présence du soleil, surprenante; prise de calories, considérable; degré d'émerveillement, énorme; humeur, joviale; taux de bouderie, minime; durée du séjour, insuffisante. Plutôt positif donc.
Par contre, je n'ai pas croisé Armand.
Je l'ai cherché. Dans les bois. Là où habituellement, il se repose, entre l'ombre et la lumière.
C'est ici que je l'ai rencontré pour la première fois. Il ne parlait pas beaucoup. Il était juste là, un peu ailleurs. Son sourire, à la fois sincère, discret et lointain m'avait touché.
Avec lui, j'ai cette intime conviction d'être compris parce que l'on se ressemble, à bien des points...
Je ne m'inquiète pas vraiment de ne pas le voir. Le vent l'a sans doute appelé à nouveau vers d'autres horizons. Je suis juste un peu déçu. Son joli sourire aurait été une bien meilleure consolation qu'un gâteau au chocolat...
Mais dans trois semaines, je serai de retour. Lui aussi.
Je le sais. Lui aussi...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Albanlao 206 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte